GTA:SA jeu multijoueur. Adresse IP du serveur: server.cmlv-rp.com:2600

Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Mer 10 Jan - 8:28

Bradley AVENT




Bradley Avent, qui est-ce ? Bradley est aujourd'hui un homme âgé de 30 ans nés le 5 mars 1987 à Washington au St. Elizabeths Hôpital, physiquement il s'agit d'un homme grand d'un mètre quatre-vingt-douze (1m92) pour quatre-vingt-dix kilos (90 Kg). Bradley est brun avec les cheveux courts en dégradé type de coiffure militaire. Il possède une cicatrice à son œil droit raison pour laquelle il porte assez souvent des lunettes de soleil, il possède sur son bras droit de nombreuses cicatrices significatives de blessure par balles et au couteau et il possède une unique cicatrice au bras gauche dû à une chute de moto dans sa jeunesse. Il possède derrière l'oreille droite un tatouage à signification personnelle qu'il n'a dévoilée à personne à ce jour. Bradley possède un second tatouage au poignet droit, celui-ci est des .357 magnum dont il n'a jamais voulu dévoilez la signification à quiconque. Bradley est le plus souvent habillé d'un treillis kaki et d'un t-shirt noir avec une chevalière portant ses initiales à l'annulaire gauche pour la tradition du chef de nom et d'armes signifiant qu'il est l’aîné de sa famille, il porte également une montre Rolex Daytona de 1992 en argent au poignet gauche et pour finir il porte une chaîne en argent en grains de café.


Nous sommes le jeudi cinq mars dix-neuf cent quatre vingt sept (05/03/1987) dans une arrivée de printemps plutôt calme, il est exactement quatorze heures cinquante-deux (14h52) dans une grande maison du quartier de Georgetown à Washington. Un couple est dans leur salon, l'homme en train de lire les journaux et la femme dans le fauteuil en train de lire Jeux de guerre de Tom Clancy, soudain la femme plongée dans les tréfonds de son livre lâche alors celui-ci qui tombe au sol faisant alors relever la tête de son mari de ses journaux. L'homme observe rapidement sa femme et comprend immédiatement qu'elle va accoucher il ramasse alors quelques affaires à sa femme enfilent sa veste de costume et se dirigent à son Impala dans laquelle il jette le sac d'affaires de sa femme, ouvre la portière puis ouvre la portière cotée passagère, il court ensuite dans la maison où il attrape sa femme dans ses bras pour la porter jusqu'à la voiture, il la montre alors dans celle-ci, ferme la maison et se dirige alors à l'hôpital où sa femme souhaite accoucher, le St. Elizabeths Hôpital. Arrivée à celui-ci la femme est directement prise en charge et l'homme attend stressé dans la salle d'attente. Quelque temps plus tard une infirmière vient le chercher et l’amène à la chambre de sa femme. "Madame, monsieur Avent, c'est un garçon, des félicitations. Comment souhaitez-vous l'appeler ?" L'homme et la femme s'étaient déjà mis d'accord, son nom serait Bradley.


Le 1er septembre de l'année 1992, c'est la date d'aujourd'hui. Aujourd'hui, c'est la rentrée de classe, l'entrée de Bradley au kindergarten à la Franklin Montessori School, Bradley a donc 5 ans maintenant depuis 6 mois, Bradley dans son bel uniforme attend devant l'école dans l'Impala de son père l'ouverture de celle-ci, ses parents auraient pu choisir des cours privés ou bien une école privée néanmoins la vie s'apprend mieux si l'on ne prend pas en compte les différences sociales. Bradley entre donc pour la première fois à l'école où il sera plus qu'a l'aise et sortira de cette première année considérée comme un enfant très doué pour son âge. Arrivé en 2nd Grade années semblables à la première mais Bradley, c'est fait des amis maintenant, une fille et un garçon pour lui l'important étant l'apprentissage et non l'amusement des autres enfants ne l'aimait pas tellement. En fin de 2nd Grade Bradley avait les meilleurs résultats de la classe. Arrivé en 3rd Grade et premier examen, oui c'est cette année que Bradley passera pour la première fois le FCAT (The Florida Comprehensive Assessment teste) qu'il réussira haut la main, comme en 4th et en 5th Grade bien sûr ce qui lui vaut un passage en 6th grade avec appuis du directeur. Arrivé aux 6th Grade à la Roshd Académie situé à 9,4 kilomètres de chez lui ce qui lui fait un bon bout de chemin tous les matins. Arrivé là-bas il est seul ses amis de l’Elementary School avait tout été dans une école proche de chez eux ce qui n'est pas le cas de celle-ci, alors de nouveau Bradley se retrouve seul mais il était décidé comme toujours de faire passer ses études avant le reste manie qui lui fera défaut par la suite. Une année plus que simple pour lui rien de bien passionnant a raconté mis à par une chose importante pour la suite de la vie de Bradley. Un lundi du milieu de l'année de 8th Grade Bradley tente de se faire des amis et se met à traîner avec des garçons et des filles de sa classe mais il reste toujours en retrait un jour tout ce petit monde et à une table dans l'école et d'un coup un des jeunes du groupe un des "leaders" se met à parler à Bradley pour lui dire tout simplement de dégager, Bradley qui ne comprend pas lui demande pourquoi ce à quoi le garçon répondit alors que Bradley n'était qu'un intello qui les couvrait s'ils faisait des conneries, Bradley qui n'était pas d'accord avec sa lui envoya un coup de poing en plein visage ce à quoi le garçon répondit par un coup de poing à son tour et suite à cela une bagarre entre les deux explose mais le garçon étant le leader de la petite bande ses amis vinrent alors le défendre et Bradley se fils lyncher par tout ce petit groupe laissez en sang comme pour mort dans un couloir reculé de l'école. À seulement 13 ans Bradley se fit frapper pour la première fois, mais comme dans tout système scolaire il a fini dans le bureau du directeur où il dut s'expliquer, mais Bradley étant un garçon brave ne balança personne, le directeur respectant cela ne lui infligea pas de sanction mais ne lui laissa pour seul message que ceci: "écoutez monsieur Avent dans la vie on arrive à rien si l'on reste dans le silence et si l'on est seul." ce à quoi Bradley répondit: "On avance, avec, ou sans les gens." le directeur ne trouvant rien à répondre resta silencieux regardant Bradley sortir de son bureau un sourire aux lèvres. Bradley garde en tête le nom, le visage et ce que le garçon lui a fait. Les années passent et nous sommes maintenant le douze juillet deux mille quatre (2004) aux 12th Grade de Bradley le jour de sa remise de diplôme, Bradley est là mais ni son père ni sa mère ne se sont déplacé... Bradley est alors appelé sur l'estrade pour la remise de son High school Diploma ainsi que de son IB (baccalauréat international) obtenus avec la note maximale. Bradley n'est applaudi par personne mais la sale reste silencieux le regardant prendre ses diplômes en main, Bradley sert alors la main de celui qui lui remet ses diplômes et dans la salle se trouve le directeur de sa middle school qu'il regarde et lui dit ceci: "Vous voyez, on avance, avec, ou sans les gens. Maintenant je peux faire ce que je veux sans l'aide de personne, pas même vous." Après cela il descend de l'estrade et rentre chez lui montrer ses diplômes à ses parents se demandant pourquoi ils ne sont pas venu. Il arrive chez lui mais ne vois personne, surpris il alla dans sa chambre encadrer ses diplômes en attendant ses parents. Le soir venu Bradley entend la porte s'ouvrir, il attrape alors les deux cadres dans lesquelles sont encadrer ses diplômes et se mis à courir en bas, arriver en bas il ne voit que son père l'air triste et sans sa mère, Bradley vif d'esprit regarda son père et lui demande ou est sa mère, son père reste silencieux quelques instants et prit son fils dans ses bras avant de lui annoncer que sa mère, c'était fait tuer dans un magasin se faisant qui s'est fait braque lorsque sa mère était dedans. Bradley brave ne montre pas directement sa tristesse et monte alors dans sa chambre lentement sans rien dire, arriver dans sa chambre il claqua la porte et jeta ses cadres dans le mur avant de tout jeter à terre pour relâcher sa colère. Son père en bas entendait le bruit mais comprenant son fils il ne disait rien. Quelques minutes plus tard Bradley descend dans le salon et alla voir son père pour lui dire qu'il allait venger sa mère par tous les moyens possibles. Son père ne sachant pas quoi dire, ne dit rien et acquiesce simplement sans prononcer quoique se soit.


Nous sommes deux ans plus tard, en 2006, Bradley a passé deux ans à faire des recherches sur la mort de sa mère, ses recherches ont porté ses fruits et Bradley avait grâce à des témoins présents sur les lieux du fameux braquage su qu'il n'y avait jamais eu de braquages dans la boutique dont son père lui avait parler, alors Bradley trouvant cela bizarre à prendre deux ans de sa vie à ne rien faire d'autre que de mener sa propre enquête. Étonnamment rien ne démontrait que sa mère avait été assassiner. Alors Bradley est allé voir son père pour lui demander qu'il lui raconte à nouveau l'histoire, son père lui raconta alors une nouvelle fois celle-ci mais Bradley, une fois que son père avait terminé de parler prendre la parole.




  • Bradley: Dites-moi père, ne trouves-tu rien d'étrange dans cette histoire.
  • Le père: Étrange ? Non mais triste serait plus la définition de cette histoire.
  • Bradley: Certes néanmoins quelque chose m'intrigue dans cette histoire que tu me racontes depuis deux ans.
  • Le père: Quoi donc ?
  • Bradley: Et bien durant toutes les fois où tu m'as raconté cette histoire aucun détail, aucun mot, aucun trait de ton visage, rien n'était différent.
  • Le père: Je ne comprend pas.
  • Bradley: J'en déduis donc que ton histoire est monté de toutes pièces et apprise par cœur, je sais ce que c'est de jouer un rôle et tu l'as très bien joué jusqu’à maintenant, mais je veux la vérité.
  • Le père: Bien ta mère, est, morte d'une rupture d'anévrisme, voilà.
  • Bradley: D'une rupture d'anévrisme, pourquoi m'avoir menti ?
  • Le père: Pour te préservé.
  • Bradley: Bien merci mais maintenant tu n'existes plus à mes yeux, adieu.
  • Le père: Dans ce cas je m'en vais Bradley, je t'ai légué un peu de ma fortune, à peu près 300'000$ qui sont sur ton compte en banque, je te laisse la maison et mon impala dans le garage, elle ne roule plus, adieu mon fils.


Sur ces paroles, le père de Bradley s'en alla faire sa valise avant de partir de la maison familiale laissant derrière lui, toute son ancienne vie. Qu'elle lâche ce dit Bradley dans sa tête, maintenant seul Bradley devait trouver un travail il se rend alors en ville à la recherche d'un petit boulot dans des bureaux mais rien, malgré ses diplômes sans spécifications il n'a été accepter nulle part, alors il rentra chez lui et observa les photos de famille jusqu'à tomber sur une photo de du vieil impala de son père. En regardant cette photo Bradley eut une idée qui allait changer sa vie. Sans attendre il retourna en ville et se dirigea dans le garage automobile dans laquelle il avait plusieurs fois accompagné son père faire réparer son Impala. Il voulait travailler et c'est ici qu'il allait le faire, il passa l'entretien d'embauche et fit embaucher. C'est là que Bradley est devenu mécanicien automobile pour le California Motors Corporation en 2011.


Le temps passe et réparer des voitures toutes la journée pour 7,25$ de l'heure commence à lasser Bradley, l'argent laissé par son père en plus de sa paie de plus ou moins 1'100$ par mois suffise largement à ses besoins étant seul mais Bradley a pour ambitions autres chose, pour commencer gagner plus d'argent, pour ce faire il alla voir son responsable d'atelier pour lui demander si en fin de journée il avait l'autorisation de se servir du garage temps qu'il rangeait et nettoyait tout, son responsable lui donna l'autorisation et c'est alors que Bradley fit remorquer la vieille Impala de son père qui ne roulais plus et qui était complètement HS. avec quelques jours de travail acharné tard le soir Bradley remis l'impala sur pied, ou sur roue pour le coup, on aurait dit qu'elle sortait de l'assemblage et qu'elle était neuve, Bradley avait un vrai dont pour la mécanique. Le lendemain Bradley arrive au travail dans son Impala toute neuve montrant à tout le monde ce qui faisait le soir dans le garage jusqu’à tard. Il ne l'avait pas vu mais le directeur général de ce CMC était présent, Bradley se gare et se dirige donc le saluer, les deux hommes se saluent et le directeur demande à Bradley si c'est lui qui avait retapé cette Impala, Bradley répond alors de manière positive et le directeur le prix alors avec lui dans son bureau et lui offrit une promotion au poste de chef d'atelier l'ancien ayant été muté à New York, Bradley a accepté de suite. Grâce à cette promotion il fit connaissance avec les haut gradés du garage, il sympathisa avec le responsable d'atelier qui était Hunter Williams, les deux hommes sont devenu très amis au fil du temps et Hunter avait confié à Bradley que son idée de retaper son Impala dans les garages lui avait donné une idée, celle d'acheter des voitures, les retaper gratuitement dans le garage et les revendre au prix fort. Bradley n'était pas intéressé à faire ça car cela lui prendrait trop de temps néanmoins cela lui donna une idée, l'achat, reventes ok, mais de maison. Bradley demanda à partir plusieurs tôt du travail, il obtient l'autorisation et alla dans une agence immobilière pour acheter une maison avec les économies qu'il avait, il acheta une maison simple dans son quartier pour 250'000$ et une fois la vente conclue et le déménagement effectué il recontacte l'agent immobilier qu'il avait rencontré lors de l'achat de sa maison pour mettre en vente sa maison de famille qui valais bien dans les 600'000$ facile. La maison est parti en 2 jours. À cause de son récent achat Bradley n'avait subi aucune taxe sur la vente il se retrouvait maintenant avec plus de 700'000$ sur son compte en banque. Il ne fit part à personne de ce qu'il avait fait, même pas à Williams qui lui continuait à acheter, retaper puis revendre ses voitures. Un jour Williams avait disparu du garage et Bradley ne savait pas où il était allé, mais la disparition d'Hunter fils monter Bradley au grade de responsable d'atelier.


Durant 4 ans Bradley est resté à son poste à dirigé l'atelier, à voir défiler des employés plus ou moins tous mauvais, qui ne faisait que des âneries, un matin en arrivant Bradley se rend à la machine à café et se prend un café puis se pose dans son bureau pour lire les nouvelles du jour ainsi que les rapports de ses employés comme il le fait tous les jours, mais ce jour n'était pas comme les autres mais lui ne le savait pas. Deux bonnes heures passent et Bradley est plongé dans les rapports de ses employés, les commandes, les résumés d'inventaires, les contrats à entrer informatiquement et cetera quand soudain quelqu'un toc à la porte. Plongé dans son travail il n’entend pas la porte s'ouvrir;




  • PDG CMC: Alors c'est vous Bradley Avent. Vous semblez être à fond dedans.
  • Bradley: Hum ? **Bradley lève alors la tête et vis un homme tout en costume noir et blanc taillé sur mesure.**
  • PDG CMC: Navré je ne me suis pas présenté, je suis le président-directeur général de la chaine de garage CMC.
  • Bradley: Oh ! **Se levant rapidement.** Bonjour monsieur, je suis monsieur Avent responsable d'atelier dans ce garage.
  • PDG CMC: Oui, oui je sais qui vous êtes, le directeur m'a beaucoup parler de vous, raison pour laquelle j'ai décidé de me déplacer.
  • Bradley: Vous désirez me voir moi. Pour qu'elle raison monsieur ?
  • PDG CMC: Eh bien il paraît que vous êtes un très bon élément dans ce garage, est-ce vrai ?
  • Bradley: Je suis un homme humble qui fait son boulot rien de plus monsieur.
  • PDG CMC: Vous me semblez stresser, ne vous inquiétez pas je suis là pour vous donner votre chance.
  • Bradley: Comment cela ?
  • PDG CMC: Le directeur ne peut élever quelqu'un à une place dans la direction sans mon accord.
  • Bradley: Je ne comprends toujours pas, navré monsieur.
  • PDG CMC: Eh bien je désire vous élever au grade de responsable des communications du garage de Washington, en gros... ici.
  • Bradley: Pardon ? Ai-je bien compris ?
  • PDG CMC: Oui l'Actuel prend sa retraite aujourd'hui, une retraite bien méritée, voila pourquoi je suis ici pour vous donner votre chance !
  • Bradley: Eh bien je ne sais pas quoi dire monsieur. **Un léger temps.** Merci monsieur.
  • PDG CMC: Voilà 4 ans que vous êtes au même poste, un peu de changement ne fait jamais de mal, n'est ce pas...
  • Bradley: En effet, je vous remercie grandement monsieur.
  • PDG CMC: C'est moi qui vous remercie, merci pour le travail que vous fournissez à mon garage.
  • Bradley: Il n'y a pas de quoi.
  • PDG CMC: Ah et à partir de ce poste, je vous conseille de vous trouver un second travaille car vous ne serez plus que dans votre bureau lorsqu'il faudra signer des contrats et vous ne serez payé qu'à ça plus que ce que vous êtes déjà payé alors trouver un travail si vous ne voulez pas rester à rien faire chez vous. **L'homme a un sourire aux lèvres assez prononcé.**
  • Bradley: Laissé moi devinez, vous avez du travail à me proposer.
  • PDG CMC: Très perspicace monsieur Avent, très perspicace. Je pense qu'au vu de vos résultats scolaires vous devrez convenir.
  • Bradley: Convenir. De quoi parlez-vous ?
  • PDG CMC: Vous le serez bien assez tôt Bradley, vous le serez bien assez tôt.
    **L'homme sort alors de la pièce avant de refermer la porte laissant Bradley avec ce simple mot dans la tête.**


Bradley tomba alors dans son fauteuil ne sachant pas comment réagir à cette nouvelle, il est enfin dans le haut de l'échelle après tant d'années à batailler pour monter.


Un an est passé nous sommes en 2012 et Bradley n'a pas eu de nouvelle de la part du PDG de l'entreprise néanmoins son intelligence lui a permis de vendre de nombreux contrats aux entreprises de Washington ce qui a permis au garage d'obtenir beaucoup d'argent et de faire des travaux qui améliore le confort et le travaille à 100%. Un matin d'été Bradley se réveille, il prend sa douche, s'habille et va à sa boîte à lettres quand il aperçoit le facteur arrivé, le facteur lui tend une lettre, une lettre différente d'une simple lettre que l'on lui aurait envoyée, une lettre qui manifestement portait le seau du Département of Corrections de Washington, le réputé service pour sécurité des prisons des États-Unis qui gèrent les transferts des détenus les plus dangereux du pays ainsi que de la maintenance en vie des détenus, ils gère aussi la gestion des ATM de toute la ville et empêche également toute évasion de se produire ou d'arriver à ses fins lorsque l'une les réussies. Bradley se demande en quoi il pourrait être mêlé à une affaire avec le Doc, ne comprenant rien à l'arrivée soudaine de cette lettre il rentre chez lui et s'installe à son bureau pour ouvrir celle-ci. Il sort donc son coupe-papier et ouvre ainsi la lettre soigneusement afin de la conserver si cela est important.






_______________________________________

ENTRETIEN DE Bradley AVENT
_______________________________________

Monsieur,

Exerçant les fonctions de Directeur de l'institution Département of Corrections, je me permets de vous adresser cette lettre qui j'espère vous serez remis en temps et en heure.

En ce jour je vous donne rendez-vous à nos bureaux aux 2000 14 th Est NW, Washington, DC 20009 à treize (13) heures. Ce rendez-vous a pour but de vous donner un emploi au sein de notre agence, il s'avère que vous avez selon nous les talent nécessaire et le savoir qu'il faut pour intégrer notre agence, c'est pour cela que je vous donne rendez-vous aujourd'hui.
En espérant vous voir à treize (13) heures, je vous remercie de la considération apportée à cette lettre.




La lettre propose un entretien d'embauche à Bradley au quartier général du Département of Corrections qui se situe à une adresse donnée dans la lettre qui est le 2000 14 th Est NW, Washington, DC 20009, États-Unis. La lettre indique un rendez-vous à la dates même d'aujourd'hui, Bradley se dirige donc dans son dressing afin de mettre son plus beau costume espérant y broder l'insigne du Doc au plus vite. Il se rend au salon se fait rapidement à manger puis se lave les dents, se coiffe et se rend complètement présentable, il attrape à son bureau son CV ainsi qu'une lettre de motivation et également tous les documents importants qu'il possède comme son permis d'arme, de voiture, d'aviation ou bien encore de bateau, il met le tout dans sa chemise (Cartable) et se rend à sa voiture pour se diriger à l'adresse fournie dans la lettre qui lui a été envoyé.


13 heures, arrivées devant le siège général du Département of correction des États-Unis. Rendez-vous pour commencer a l’accueil. Bradley se présente et fais savoir sa présence. Je suis convoqué par le directeur lui-même dit Bradley. On lui demande d'aller s'installer dans une salle d'attente pour les candidats, il s'y rend et à sa grande surprise aucun autre candidat n'est présent dans la pièce, il sort alors sa lettre pour être bien sur qu'il est à l'heure. 13 heures 30 le rendez-vous, il est bien à l'heure. À 13 heures 30 piles un homme entre dans la salle d'attente, un grand homme en costume noir muni d'une oreillette, d'un gilet pare-balles, et d'un fusil de type spas-12 sur le torse ainsi qu'un Glock 9 mm à son holster. L'homme sans attendre dit, bonjour, je suis le directeur, Bradley se lève, tend sa main à l'homme et réplique en se présentant à son tour. L'homme conduit alors Bradley dans son bureau et referme la porte.





  • Directeur DoC: Vous êtes donc monsieur Avent n'est-ce pas ?
  • Bradley: Oui monsieur en effet, Bradley, Bradley Avent, que me vaut l'honneur ?
  • Directeur DoC: Vous avez été choisis pour intégrer notre agence.
  • Bradley: Comme ça ? Sans même me connaitre ?
  • Directeur DoC: Comment un homme peut-il refuser un poste qui lui tombe du ciel ? Je me le demande.
  • Bradley: Oh loin de moi l'idée néfaste de refuser un poste au sein de cette agence mais je me demande, voilà tout.
  • Directeur DoC: Et bien il se trouve que nous avons un ami en commun.
  • Bradley: Je n'ai pas d'ami monsieur, cela risque d'être compliqué.
  • Directeur DoC: Aucun ? Et bien disons que celui-ci vous considère comme tel.
  • Bradley: Puis-je savoir de qui il s'agit ?
  • Directeur DoC: Il s'agit de la même personne qui vous a octroyé le poste de responsable des communications au sein du garage CMC.
  • Bradley: Ah un ami du PDG je comprends mieux maintenant.
  • Directeur DoC: Comment ça ?
  • Bradley: Il m'avait dit-il y a longtemps de m'attendre à du travail, je n'avais pas compris. Mais maintenant que cela arrive, je comprends tout, chacun de ses mots avais un sens.
  • Directeur DoC:Bien, vous souhaitez avoir le job ?
  • Bradley: Oui !
  • Directeur DoC: Bien, alors rendez-vous demain à 8 heures en salle de cours pour vos premiers cours théoriques.
  • Bradley: Ou ce trouve t-elle ?
  • Directeur DoC: Ma secrétaire va vous faire une visite complète du bâtiment demain avant les cours.
  • Bradley: Bien merci monsieur.


Loin de moi l'idée de dire que c'était facile mais un peu quand même vous trouvez pas . M'enfin revenons à l'histoire. Une fois sorti du bureau du directeur Bradley réussi à peine à contenir sa joie, mais la plus dure restait à venir.


Nous sommes le lendemain, il est six heures (6h) Bradley se prépare, il enfile un costume qu'il avait fait faire sur mesure, un costume noir cintré, chemise blanche et cravate noire. Bradley se rend alors au bureau, il arrive et il lui est remis à son arrivée un pass d'accès aux toutes les salles dont il a besoin d’accéder pour le moment. La secrétaire du directeur lui fait donc faire la visite de l'intégralité du bâtiment en terminant par le salle de cours. Bradley repris alors les cours chaque jour de huit heures (8 h) à vingt heures (20 h) avec deux heures (2 h) pour déjeuner le midi. Les cours à ce train la durant un mois non stop. Une fois le mois de formation théorique terminée Bradley passa un test écrit où il obtient la note maximal encore une fois comme à son habitude. Bradley est alors reçu pour les tests pratiques, il insista pour effectuer l'intégralité des formations à un rythme surhumain, il apprenait constamment ses cours ainsi que la pratique, tout il révisait tout tel un robot, le jour des tests pratiques il réussit l'intégralité des tests qu'il pouvait passer, pour l'évasion et le transfert de prisonnier il n’y a pas de test, cela se fait le jour où il a yen. Bradley est alors convoqué dans le bureau du Directeur général du Doc, celui-ci le félicite et lui remet un badge d'officier d'échelon III directement grâce à ses résultats.


Bradley fit un an, puis deux, puis trois. Nous retrouvons aujourd'hui Bradley au grade d'assistant de direction au sein de la cellule de Washington, il est maintenant au grade le plus élevé qu'il puisse atteindre dans l'agence, au-dessus il n'y a que codirecteur et directeur. Bradley est alors dans le même temps convoqué au CMC, il n'y a pas mis les pieds depuis un long moment quoiqu'il gérât les contrats depuis son bureau au Doc. Il s'y rend alors et le PDG ainsi que le directeur du CMC de Washington sont présents, il entre dans le bureau. Les deux l'attendent avec un contrat, Bradley entre et attendent la permission de s'installer.




  • PDG CMC: Installez-vous Bradley.
  • Bradley: Bien monsieur merci.
  • PDG CMC: Monsieur Avent aujourd'hui nous vous avons convoqué pour vous féliciter dans un premier temps de votre ascension au sein du DoC à votre grade.
  • Bradley: Je vous remercie messieurs.
  • PDG CMC: Bien nous sommes ici car nous souhaitons vous proposer un poste de Directeur Général.
  • Bradley: Pardon ? Et le directeur actuel ?
  • PDG CMC: Il va prendre sa retraite malheureusement.
  • Bradley: Bien j'accepte dans ce cas.
  • PDG CMC: Pourrez-vous gérer ça et votre poste au DoC ?
  • Bradley: Oui sans aucun souci j'ai toujours été régulier dans mon travail et je ne vous décevrai pas.
  • PDG CMC: Je l'espère, vous avez le poste, félicitation monsieur Avent.




Bradley a atteint un sommet dans ses deux travaux, il est Codirecteur du California Motors Corporation de Washington ainsi que l'assistant de direction du DoC de Washington, qu'elle parcourt, digne des plus grands. Et tout cela ? Seul bien entendu.


Le lendemain Bradley se lève tôt le matin, le soleil est encore couché, il prend pour la première fois depuis d'innombrables années le temps de prendre son café et de lire les journaux du matin, dans les journaux rien de bien intéressant alors il lie tout rapidement en diagonale jusqu'à tomber sur la page des annonces immobilières, Bradley avait toujours l'argent de la vente de sa maison qu'il n'avait pas touché au vu des revenus plus que bons qu'il gagnait, il se mit à regarder chacune des annonces mot par mot, ligne par ligne; photo par photo et grâce à sa vivacité d'esprit il choisit s bien situés où il pourrait faire des travaux si besoin et les louer quelque temps afin de rentabiliser ses achats, Bradley prit alors son portable et appela les vendeurs pour fixer un rendez-vous avec chacun d'eux, les rendez-vous fixer Bradley s'en allèrent au travail. La journée passe, le lendemain encore le travail et arrive le jour des rendez-vous. Sans hésitation Bradley signe les 3 contrats de vente et ent en location les 3 maisons directement. Les loyers fixés à 800$ pour les trois par mois cela lui rapporteraient 28'000$ à l'année ce qui est peu alors au bout d'un an il fit faire des travaux pour rénover à fond les trois maisons. Une fois terminez il du faire partir ses locataires pour revendre ses biens, il les mit en vente au prix de 400'000$ pour leurs positions géographiques ainsi que du fait que les maisons soient entièrement rénovées comme si elle était neuve. Les maisons contrairement à la première ne se sont pas vendu directement.


Nous sommes le cinq mars deux mille dix-sept (05 Mars 2017) Bradley a aujourd'hui 30 ans. Il se lève, enfile son costume, Boie son café et lie les journaux comme à son habitude. Bradley se rend au travail dans sa Mitsubishi 3000 GT qu'il avait achetés pour remplacer le vieil impala de son père. Arrêter à un feu rouge il reçoit un coup de téléphone de son patron Lequel me direz-vous ? Eh bien il reçoit un coup de téléphone du directeur du DoC.




  • Bradley: Oui Allô ?
  • Directeur DoC: Bonjour monsieur Avent.
  • Bradley: Bonjour à vous Directeur, comment allez-vous ?
  • Directeur DoC: Bien merci, pouvez-vous, quand vous serez arrivé, vous équipez immédiatement pour un transfert de détenus et venez dans mon bureau s'il vous plaît.
  • Bradley: Euh oui, oui pas de soucis je serais bientôt là.
  • Directeur DoC: Bien je vous attends, faite vite je vous pris je dois vous parler.
  • Bradley: Bien monsieur le directeur.


Coup de téléphone étrange n'est-ce pas ? Appelez un assistant de direction pour un transfert de détenus au lieu de lui faire parvenir le dossier à son bureau. Arrivé à son bureau Bradley enfile son gilet par balle, son fusil à pompe, place sa matraque télescopique à son emplacement ainsi que sa gazeuse afin de terminer par son Desert Eagle placé à son holster. Bradley place le badge du Doc sur son gilet et se rend dans le bureau du directeur. Il toc à la porte avant de rentrer suite à l'autorisation donnée par le directeur.




  • Bradley: Bonjour monsieur.
  • Directeur DoC: Bonjour Bradley.
  • Bradley: Vous souhaitiez me voir ?
  • Directeur DoC: En effet, aujourd'hui vous allez faire un transfert de détenus.
  • Bradley: Bien, pourquoi me convoquer pour cela ?
  • Directeur DoC: Parce que le détenu est monsieur Avent.
  • Bradley: Pardon ?
  • Directeur DoC: Vous avez bien entendu Bradley, le détenu est votre paternel.
  • Bradley: Je n'ai plus de père.
  • Directeur DoC: Il semblerait en effet, néanmoins il vient d'être extradé ici et a été remis aux autorités pour qu'il soit jugé.
  • Bradley: Jugement pour ?
  • Directeur DoC: Jugement pour meurtre.
  • Bradley: Meurtre ? Mon père un tueur ?
  • Directeur DoC: Oui malheureusement et je pense que malgré cette nouvelle vous serez heureux d'apprendre la vérité sur le décès de votre mère.
  • Bradley: Le décès de ma mère ?
  • Directeur DoC: Oui, ne vous avait-il pas dit qu'elle était décédé d'une rupture d'anévrisme ?
  • Bradley: Si et je l'ai cru, je n'ai jamais continué mes enquêtes suite à cette révélation.
  • Directeur DoC: Le corps de votre mère a été retrouvé il y a quelques mois et avec la technique moderne, les analyses ont été formelles. L'arme ayant été utilisé pour tuer votre mère et l'arme de votre père. Arme qui lui a été retiré le jour de votre remise de diplôme quand il est sorti du territoire.
  • Bradley: Vous en êtes sur ?
  • Directeur DoC: Oui, j'ai assisté au jugement sur demande du juge. Les preuves sont là et accusent entièrement votre père. Je suis désolé.
  • Bradley: Ne le soyez pas, j'ai 30 ans et quel heureux hasard que cette vérité advienne le jour de mon anniversaire.
  • Directeur DoC: Navré monsieur Avent.
  • Bradley: Pourquoi dois-je le transférer moi-même ? N'est-ce pas au capitaine ou au commandant d'effectuer cette charge.
  • Directeur DoC: Je me suis dit que si c'était vous, vous pourriez vous expliquer avec lui à l'arrière du fourgon sans qu'il ne puisse se défiler.
  • Bradley: Bonne idée mais ce qui se passe dans le fourgon reste dans le fourgon n'est ce pas.
  • Directeur DoC: Bien entendu Bradley.
  • Bradley: Bien monsieur je réunis mon équipe et je me rends au poste pour réquisitionner le détenu.
  • Directeur DoC: Bien, bonne journée et joyeux anniversaire.


Bradley sort du bureau et se rend dans le sien, il convoque son commandant, son capitaine ainsi que trois officiers d'échelon III. Il donne à chacun le poste qu'ils doivent tenir et ils descendent au parking, Bradley prend l'enforcer blindé et ses hommes sortent deux véhicules, une pour l'ouverture de la voie et une autre pour la fermer, l'escorte prête ils se mettent en route. Arriver au poste Bradley se place à l'arrière du fourgon dans l'ombre de la lumière et attend que ses hommes attachent les détenus. Une fois attacher, les portes arrière verrouiller, Bradley sort de l'ombre du fond du fourgon et se place face à son père le fixant quelques instants des yeux sans prononcer un seul mot. Son père l'observe en retour sans le reconnaître au premier abord. Bradley comprenant que son père ne l'a pas reconnu il prononce la phrase qui la forger: "Tu vois, on avance, avec, ou sans les gens." Son père se redresse d'un seul coup et observe de haut en bas Bradley.




  • Le père: Non, non, ce n'est pas, ce n'est pas toi.
  • Bradley: Tu m'as enfin reconnu.
  • Le père: Tu as tellement vieilli mon fils.
  • Bradley: Je ne suis plus ton fils, ne te souviens-tu déjà plus.
  • Le père: Je me souviens de tout et je regrette d'être partis si tu savais.
  • Bradley: Ne crois pas que je ne suis au courant de rien.
  • Le père: Au courant de quoi ?
    **Bradley passe sa main à son holster et dégaine son Desert Eagle, il en enlève la sécurité et viens le placer doucement sous la gorge de son père.**
  • Bradley: Alors ? C'est comme cela que tu as tué maman ?
  • Le père: Tu devrais songer à la réflexion de l'acte que tu es en train de faire fils.
  • Bradley: C'est tout réfléchi.
  • Le père: Un simple gardien, et tu comptes me tuer à l'arrière du fourgon qui me conduit en prison escorté par deux gradés ?
  • Bradley: M'haha les deux gradés dont tu parles sont mes commandant et capitaine, accompagné de deux officiers armé de simple MP5 et le conducteur de ce fourgon est un officier tout nouvellement formé au transfert qui n'est pas armé pour éviter de perdre le contrôle du véhicule.
  • Le père: Tu as l'air de connaitre ton bulot bravo Bradley toujours aussi brillant.
  • Bradley: Tu ne comprends pas, ce sont mes employés, ce qui se passe dans le fourgon reste dans le fourgon, comme ce qui se passe durant le transfert reste dans le transfert.
  • Le père: T'es employer ? Qu'est-tu ?
  • Bradley: Je suis l'assistant de direction du DoC le plus haut grade en dessous le directeur.
  • Le père: Oh je vois tu compte me tuer car tu est invulnérable au seins de ton agence ?
  • Bradley: Invulnérable ? Non mais j'ai du pouvoir.
  • Le père: Je vois tu compte me faire tuer ou une ânerie du genre ?
  • Bradley: Non.
    **Bradley attrape alors son arme par le canon et met un coup de crosse dans la tempe de son père.**
  • Bradley: Ca c'est pour maman.
    **Il viens ensuite lui mettre un coup de poing fort dans le ventre qui viendra plier son père en deux.**
  • Bradley: Et ça c'est pour moi pauvre enculé, le temps que tu passera en prison sera similaire à ce que tu trouvera en enfer.


Bradley se replaça dans le fond du fourgon attendant l'arrivée du cortège en prison. Arriver en prison Bradley se place devant la porte et attend que l'on lui ouvre. La porte s'ouvre devant lui, il descend et fait mettre son père dans le quartier le plus chaud de la prison, un homme riche dans un bloc de gang devrait lui apprendre convenablement les joies de la prison fédérale. Par la suite le cortège reparti laissant son père aux mains des gardiens. Le soir il rentre chez lui soulager et passe une bonne nuit de sommeil.


Nous sommes maintenant en novembre, Bradley est dans son bureau en train de rédiger des rapports de transfert, c'est alors qu'il reçoit un coup de téléphone, un coup de téléphone émane directement du gouvernement. Bradley est alors informé qu'une grève a été engendrer par le directeur et le codirecteur du Doc du comté de San Andreas. Bradley raccroche alors et allume son ordinateur afin d’accéder au dossier des deux hommes. Il voit le premier qui est le directeur tout récent monsieur McAllister nommé par la grande directrice Destiny qui est une des meilleures directrices que le Doc est connu et le second qui a aussi été nommé en même temps codirecteur, stupéfait il relit le nom trois fois de suite et regarde également le dossier de l'homme afin de regarder son visage et reste stupéfait de voir Hunter Williams son vieil ami du CMC. Il passe alors le message à son supérieur qui prend des dispositions pour mettre fin à cette grève. Bradley resta stupéfait mais reçut un autre coup de téléphone, un coup de téléphone de son agent immobilier, Bradley venait de vendre pour 1'200'000$ ses trois maisons à un acheteur inconnu. Bradley content venait de toucher son premier million. Peu importe l'acheteur il était millionnaire.


Une semaine après Bradley est convoqué dans le bureau du directeur. Il s'y rend et c'est là qu'il apprend que le codirecteur du Doc de Los Santos son ami Hunter Williams était décédé, il s'est suicidé en sautant du toit de la banque de la ville. Bradley venait d'être muter le bas pour prendre sa place de codirecteur du Doc du Los Santos. Bradley ne dit rien, il sort du bureau en remerciant son directeur. Il retourna dans son bureau, pris son portable et appela son directeur au CMC. Il lui annonça la nouvelle, de la mort de son ami ainsi que de sa mutation. Le directeur du CMC comprenait la situation et lui expliqua alors que Hunter était aussi le codirecteur du CMC de Los Santos, raison pour laquelle il allait également prendre sa place. Double promotion à cause ou grâce je ne sais pas de la mort d'un ami. Bradley était en même temps heureux et triste un sentiment plutôt bizarre. Bradley rentra chez lui et ouvrit sa boîte à lettres pour regarder son courrier. Il peut trouver une lettre portant la marque de W&H Estate, une agence immobilière de luxe du comté de San Andreas.







Bradley, je t'écris aujourd'hui cette lettre dans l'espoir que tu comprennes ma disparition soudaine. Le jour où tu as été promu au garage c'est car j'avais été muter à Los Santos, là-bas j'ai trouvé ce travail de gardien de prison avec par mal chance des collègues formidable mais un directeur idiot qui ne sait pas ce qu'il fait m'enfin on ne peut pas tout avoir, j'ai décidé de disparaitre comme ça sans te l'annoncer car grace à l'idée de réparer ton Impala j'ai su que je devais faire de l'argent et c'est ce que j'ai faits, j'ai réussi, j'ai gagné plus de 6 millions de dollars en un an, tu te rends compte ? Malheureusement dans ma vie il y a beaucoup de problèmes, je n'arrive plus à continuer ainsi, j'ai créé une entreprise immobilière à Los Santos, W&H Estate, c'est son nom. J'ai fait transférer tout mon argent sur un compte bloquer de la société, L'entreprise a maintenant des fonds illimités qui sont sur des comptes personnel à usage unique, verser de l'argent à des associations luttant contre la faim dans le monde, noble cause n'est-ce pas ? J'aurais au moins fait cela dans ma vie, enfin bref, je te lègue cette entreprise car si tu lies ces mots c'est que je suis mort. Je ne sais pas qui m'enterrera et où je le serais mais j'emporterais avec moi toute l'affection que je te porte, tu étais un véritable ami Bradley, toujours à tout comprendre, toujours à aider ceux dans le besoin, toujours à l'écoute même quand tu en avais marre, m'haha, tu es l'ami qu'on rêve tous d'avoir mais personne ne le remarque. J'espère de tout coeur que tu avanceras dans la vie et que tu trouveras ce que tu cherches mon frère. Je te lègue également par cette lettre, la vieille Tahoma que j'avais rafistolée pour la première fois secrètement au garage, elle est garé dans la forêt au nord de Las Colinas sous une bâche noire près de la cabane abandonnée et les clefs . N'y en a pas tu devras faire les fils mon ami. Bradley, encore une fois merci, merci pour tout, adieu mon ami on se reverra au coter dû très haut.



La lettre indique par la main d'Hunter Williams que Bradley hérite de W&H Estate à la mort du PDG Williams. Bradley est aujourd'hui le codirecteur du CMC ainsi que du Doc et le PDG de W&H Estate. Bradley se rend dès le lendemain à l'aéroport de Washington et s'envole pour Los Santos. En arrivant il prend les dispositions nécessaires pour mettre fin à la grève et tout remettre en ordre avec l'aide du directeur Mc Allister. Tout est rentré dans l'ordre et Bradley aura mis en oeuvre plus de 200'000$ pour offrir à Hunter un enterrement digne d'un roi.


Bradley s'est fait virer du Doc, et pour des raisons de confidentialité les raisons ne seront pas dévoilées pour le moment, néanmoins les raisons ne sont pas convenables pour virer un co-directeur qui fait l'intégralité du travail du directeur quand celui-ci est absent durant une longue durée sans ne rien dire à personne et qui met tout en oeuvre pour que le DoC de Los Santos ne coule pas. Suite à cela Bradley se rend au commissariat du LSPD de Pershing Square afin de porter plainte contre le DoC qui après quelques semaines ne lui a remis aucun document n'attestant de l'officialité de son licenciement, sa plainte n'aillant aboutis nul part faute d'une prise en charge de celle-ci Bradley se rend à l'aéroport de Los Santos et prend des billets pour deux vols. Le premier vol conduit Bradley à Washington afin que celui-ci renoue un peu avec son passé, vois ce qu'est devenue la vile et cetera mais il se rend plus particulièrement au DoC our effectuer un rapport à son ancien dirigeant, à la suite de se rapport celui-ci répond à Bradley qu'il est désolé que celui-ci est été virer mais qu'il ne pouvais rien y faire et que de plus le Directeur McAllister était décédé il y'a peu, le nouveau nommé directeur avais pris en charge le DoC et repris les affaires en cours de celui-ci. Bradley souriat alors à la mort de McAllister et élança sa main en direction du dirigeant afin de la lui serrer, cette poignée de main effectué Bradley pris ses affaires et sorti du quartier général du DoC. Bradley mis l'intégralité de ses affaires en ordres à Washington puis il pris son second vol, celui-ci en direction de Paris, Bradley se pose à l'aéroport Charles de Gaulle depuis le quelle il prend un Uber en direction de Paris, Bradley arrivé à Paris demande au chauffeur de le dépose devant l'hôtel Plaza des Champ Élysée. Enfin arrivé Bradley paye le chauffeur et se rend dans l’hôtel afin d'y prendre une suite pour deux semaines. Il compris pourquoi ont lui avais dit que Paris était cher vue le prix que lui coûte son séjour, mais Bradley a les moyen et ne s'en est donc pas plus préoccuper que cela. Les employés de l’hôtel montèrent alors ses valises dans sa suite ou Bradley se rendis pour se reposée un peu. Le lendemain matin Bradley se lève vers 8 heures. Il se leva, déjeuna puis pris la route pour effectuer son jogging matinal habituel, une fois fais il rentra cher lui, se rasa, se tailla la barbe, enfila son plus beau costume noir fais sur mesure, cira ses chaussure, les enfila puis pris un Uber jusqu’à une location de voiture ou il loua un Porsche Cayenne avec lequel il se rendis à son rendez-vous dans un café près de la gare du nord, l'homme l'attendait déjà assis sur la terrasse un cigare à la main droite et un café à la gauche. Bradley s’installe à coté de cette homme sans prononcé un mot pour lui glissé une carte noir sur la table, une carte noir, une black card à débit illimité à un autre nom que celui de Bradley, l'homme pris alors une gorgée de son café puis observe la carte de crédit avant de la reposé sur la table sous sa tasse. Bradley sorti sa montre de sa poche puis la regarde pour faire comprendre le temps qui passe à l'homme. L'homme regarde alors Bradley dans les yeux et sourit ouvrant le coter gauche de son trois quart laissant paraître la cross d'un 9 millimètre. Bradley regarde celui-ci pour ensuite regarder l'homme à son tour un sourire lui aussi au bout des lèvres et vint ouvrir également son trois quart du coter droit laissant paraître la cross de son Desert Eagle apparaître au yeux de l'homme au cigare. Les deux hommes referme alors en même temps leur manteau avant que l'homme ne sorte une enveloppe de sa poche intérieur. L'homme ouvrit l'enveloppe et viens la retourner laissant tomber son contenue. On peut voir sur la table tomber de l'enveloppe un trousseau de clef, un passeport, une carte d'identité ainsi qu'une lettre. Bradley élance alors sa main droite vers l'homme, celui-ci fis de même et les deux hommes se serrèrent la main, par la suite Bradley remis tout le contenue dans l'enveloppe pour venir la ranger dans sa poche intérieur. Une fois cela fais Bradley se lève, réajuste son trois quart et repris la direction de sa voiture, durant le même temps l'homme pris la black card et viens la brûler sur le coter de la table laissant fondre le plastique de celle-ci sur le sol. Bradley monte dans sa voiture, démarre et prend la route de son hotel.


Nous sommes une semaine après et nous retrouvons Bradley sur un banc dans un parc près de la Tour Eiffel. Bradley fume une cigarette quand soudain un homme tout vétue de noir s'approche et s'installe près de Bradley.




  • L'homme: Belle journée n'est ce pas Bradley.
  • Bradley: En effet il serait très déplaisant que quelqu'un viennent me la gâcher.
  • L'homme: Qu'elle chance nous ne sommes pas réunis en se jour pour se causer des désagrément.
  • Bradley: Nous sommes d'accord.
  • Comment ce passe votre séjour monsieur Avent ? Paris est une belle ville n'est-ce pas ?
  • C'est vrai que j'ai rapidement pris gout à cette ville, le luxe, les femmes, les fêtes, c'est agréable.
  • L'homme: Vous m'en direz tant, Los Santos et ses petit bar ne sont rien comparé à cette belle ville.
  • Bradley: Je ne vous le fais pas dire, m'enfin revenons au sujet de notre rencontre.
  • L'homme: Ne soyez pas si pressé mon ami tout est dans ma poche à l'heure qu'il est prenons le temps de discuté.
  • Bradley: Bien, il est vrais que durant toute cette semaine je n'ai pas vraiment pris le temps de me reposé un peu.
  • L'homme: Un cigare ?
  • Bradley: Non merci, je n'allume des cigare que lorsque mes travaux son achevé ou lors de grande occasion.
  • L'homme: Cet achat n'est pas une grande occasion monsieur Avent ?
  • Bradley: Hum, a vrai dire déboursé plus d'un demi millions de dollars de mon compte personnel pour un œuf c'est grandement...
  • L'homme: Excusé moi de vous coupez mais nous parlons ici d'un œuf de Fabergé et non d'un œuf de pâque.
  • Bradley: En effet, je plaisantai,donner moi un cigare je l'allumerai quand tout cela sera terminé en guise de remerciement.
  • L'homme: Dite moi Avent, pourquoi vous intéressé vous à un œuf de Fabergé ?
  • Bradley: Cela est représentatif d'un très grand luxe et de plus je compte l'offrir.
  • L'homme: Offrir un œuf de Fabergé ? Permettez moi mais êtes vous devenu fou ?
  • Bradley: Non, ma défunte mère aimais tout particulièrement Fabergé mais n'avais pas le moyen de s'en offrir un.
  • L'homme: Je m'en doute, le propriétaire de cette œuf a eu du mal à conclure cette accord de vente.
  • Bradley: Je m'en doute bien, j'ai du lui amener en personne une preuve que je pouvais débourser cette argent.
  • L'homme: Je suis au courant, la carte a été détruite les informations sur celle-ci ne seront donc jamais dévoilé à personne.
  • Bradley: Je l'espère bien, d'ailleurs utilisé une carte de crédit pour délivré un message imprimer dessus, c'est du génie.
  • L'homme: En effet nous utilisons ce procédé pour garantir que la personne présente devant nous est la bonne.
  • Bradley: Bien je pense qu'il est temps.
  • L'homme: Bien, vous avez réussis à comprendre le message codé de la lettre pour avoir trouver ce lieux.
  • Ce n'était pas vraiment compliqué, j'ai mis quand même 4 jours à déchiffré ce charabia.
  • L'homme: Bien, pour cette fois il n'y aura pas de code, l'information est noté directement.
  • Bradley: Bien, le paiement a été transférer en temps et en heure ?
  • L'homme: Oui, 784 440 euros comme convenue.
  • Bradley: Bien, je pense que ne en avons donc terminé.


Bradley pris alors le cigare que l'homme lui a donné et viens l'allumer tout en se levant. L'homme lui tend un bout de papier, Bradley le mit alors dans la poche intérieur de sa veste et pris la route jusqu’à son hôtel. Le lendemain matin Bradley se rend à la banque ou se trouve le coffre fort indiqué sur le papier. Bradley s'est munis sous son siège d'un MP5 ainsi que de son Desert Eagle sous son trois quart. Bradley se rend alors dans la banque, se fais fouillé, montre son permis de port d'arme et explique le pourquoi de l'arme pour sa visite. Le vigile laisse alors Bradley passé, la guichetière l'amène au coffre fort, Bradley ouvre alors les 5 serrure à clef puis entre le code du coffre et enfin viens ouvrir le coffre Bradley prend alors l’œuf de Fabergé et le place dans la mallette présente avec celui-ci dans le coffre, il referme alors le coffre, puis il entre un code à la mallette et viens la verrouillé. Il sort une paire de menottes de sa poche et viens accroché la mallette à son bras avant de caché la clef à l'écart des yeux de tous. Toutes les précautions sont bonne à prendre pour éviter la perte ou le vol de cette objet de très grande valeur. Bradley rentre alors à l’hôtel ou il place l’œuf dans son coffre fort avant de ramener la voiture à la location pour enfin prendre un Uber passer à son hôtel, prendre ses affaires et enfin se rendre à l'aéroport munis de sa mallette. Le transport se passe comme prévu, sans encombre et Bradley rentre cher lui avec l’œuf de Fabergé qu'il viens placé sur sa cheminé en marbre en tant que décoration. Bradley range ses affaires, s'installe dans son canapé et passe un coup de fils très rapide pour dire simplement "Tout c'est bien passé, ravi d'avoir fais affaire avec vous." Bradley raccroche alors et viens fermé sa portes, ses volets pour enfin passer une bonne nuit de sommeil.


En cette nuit de printemps de 2018 Bradley tout juste couronné de ses 31 ans se trouve dans un fauteuil en cuir marron face à sa cheminé un cigare dans la main droite et son œuf de Fabergé dans la gauche. Seul le bruit du feu crépitant dans la cheminer et du cigare qui se consume résonne dans la pièce, pas un bruit, pas un souffle de vent, seul Bradley réfléchis en regardant son ouvre d'art. A quoi peut bien réfléchir Bradley ? Son cigare passa de sa main droite au rebord du cendrier en cristal placé sur la table basse, toujours aucun bruit, juste le feu et le bruit du cuir sous les mouvement de Bradley. Il souffla alors le reste de fumer qu'il avait inspirer de son cigare et vient ouvrir l’œuf de Fabergé, il vient l'ouvrir pour laisser entrevoir une petite boite qui était cacher dans cette oeuvre d'art d'une valeur inestimable. Que pouvait-il se cacher dans cette petite boite ? Bradley pris alors la boite, referma l’œuf et se leva afin de le replacer sur son socle au dessus de la cheminé. Ceci fait Bradley reviens s'installer dans son fauteuil.

De nouveau Bradley attrapa son Cigare avant d'inspirer quelques fois sur celui-ci, puis il vient ouvrir la petite boite dans laquelle un simple morceau de papier se trouve. Il viens placer la boite à coter du cendrier et viens inspirer de nouveau sur son cigare tout en regardant le morceau de papier. Bradley est bien concentrer sur son morceau de papier, que peut-il bien se cacher sur celui-ci. Bradley peut, sur le morceau de papier, lire l'inscription "48° 52′ S, 123° 23′ O" qu'est ce que cela peut bien signifier. Bradley inspire une dernière fois sur son cigare et viens le jeter dans son cendrier en cristal avant de jeter le morceau de papier dans la cheminé. Bradley se lève, attrape son portable, recherche un contact sur celui-ci. Il passe un coup de fil et nous retrouvons Bradley sur le tarmac de L'aéroport de Los Santos qui monte dans son Jet privé. Le pilote demande à Bradley la ils doivent se rendre, Bradley répliqua alors, "On se rend au point Nemo mon ami." Le chauffeur tombant dénue referma la porte du cockpit et l'avion décola quelques instant plus tard. L'avion de Bradley se posa sur l'île Ducie, Bradley se rend alors à l’hôtel afin de retrouver la personne qu'il a contacter cher lui. Une longue discutons sans importance s'engage entre les deux hommes. Nous retrouvons Bradley le lendemain matin prêt à prendre la mer. Il se rendent au port et prennent un bateau Bradley et son équipe. Arriver à quelques lieu du point Nemo Bradley fait arrêter le bateau et prend un zodiac afin de se rendre pile sur le point Nemo. Arriver sur ce point Bradley patiente jusqu'a 19h avec l'homme de la vieille.

To Be Continued...



Dernière édition par Bradley_Avent le Mar 29 Mai - 3:08, édité 26 fois
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Shelby Natsumi le Mer 10 Jan - 8:45

Bon contenu, à voir la suite Smile

______________________________
Pôle légal
- Référent Los Santos Police Departement
- Référent Federal Bureau of Investigation


Pôle Job
- Référent California Motors Corporation
- Référent American Dream Garage


Pôle rapport. Pôle communication
avatar
Shelby Natsumi
Admin 2
Admin 2

Messages : 1699
Date d'inscription : 16/07/2017
Second personnage : Jinx Guzman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Mer 10 Jan - 8:55

Merci, sa risque d'être un peu long mdr mais c'est bientot fini j'en suis en 2011 là Very Happy
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Morgan Fielding le Mer 10 Jan - 9:17

Pas mal du tout, j'attend la suite !
avatar
Morgan Fielding

Messages : 4593
Date d'inscription : 02/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Mer 10 Jan - 11:01

Une parti de la suite est disponible, donnez moi vos avis ! Very Happy
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Morgan Fielding le Mer 10 Jan - 11:29

Continue comme sa Wesley, c'est un bon Background et ça me donne des idées pour le mienne.
avatar
Morgan Fielding

Messages : 4593
Date d'inscription : 02/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Mer 10 Jan - 11:30

Merci
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Jurgen Guardado le Mer 10 Jan - 14:33

Très belle histoire.
avatar
Jurgen Guardado
VIP
VIP

Messages : 2581
Date d'inscription : 13/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Mer 10 Jan - 14:36

Merci, elle n'est pas encore fini
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Charles Rothstein le Mer 10 Jan - 14:47

Je n'ai pas tout lu mais, est-ce normal qu'il y ai des fautes à certains endroits et dans un autre, il n'y en a pas?

Quelques fautes à corriger:
Dite moi père (Dîtes*)
Serte néanmoins quelques chose (Certes*, quelque chose*)
Bien t'a mère (ta mère*)
Et d'autres, courage pour la suite sinon.
avatar
Charles Rothstein

Messages : 3315
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Mer 10 Jan - 14:49

Oui je n'ai pas tout corrigé encore, j'ai pris le temps de corriger quelques endroit mais pas tout temps que je n'ai pas terminer l'intégralité du background Smile Merci pour tes corrections.
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Edgar Rich le Mer 10 Jan - 17:20

Rich ou Riche ? mdrr Bien joué bg

Edgar Rich

Messages : 4838
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 20
Ancien Prenom_Nom : 🅼🅰㇀


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Jeu 11 Jan - 2:38

Riche, Riche, mais tqt j'vais vous rejoindre bientot mdddr :p
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Jeu 11 Jan - 2:52

La suite est en cours de rédaction, je retravaillerais les dialogue et cetera une fois toute l'histoire terminer et mise en forme (Le texte actuel n'est qu'une charpente du chantier si je puis dire.)
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Jeu 11 Jan - 4:35

Histoire terminé pour le moment, correction des fautes et mise en page final actuellement en traitement.
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Jeu 11 Jan - 6:50

C'est terminé à 90% il ne manque plus que les lettres et la mise en avant de certain point, par la suite ça sera peut-être modifier avec mon RP.
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Shelby Natsumi le Jeu 11 Jan - 8:29

Waow j'aime beaucoup cette idée d'intégrer des dialogues, c'est vraiment cool à lire

______________________________
Pôle légal
- Référent Los Santos Police Departement
- Référent Federal Bureau of Investigation


Pôle Job
- Référent California Motors Corporation
- Référent American Dream Garage


Pôle rapport. Pôle communication
avatar
Shelby Natsumi
Admin 2
Admin 2

Messages : 1699
Date d'inscription : 16/07/2017
Second personnage : Jinx Guzman

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Ven 12 Jan - 13:08

Une première lettres a été ajouté. Je rédige la seconde.
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Guardado_Vador le Ven 12 Jan - 13:29

Vraiment pas mal, j'ai un peu vécu l'histoire tu as fait une abnégation....

______________________________
        INFORMATIONS - TARIFS - NOUS REJOINDRE - EFFECTIF 
                   

Actuellement:
{PDG}Califronia, Motors, Corporation

Anciennement:
R4, M13, Corona, OG'N, Naldo

avatar
Guardado_Vador

Messages : 548
Date d'inscription : 02/04/2014
Age : 21
Ancien Prenom_Nom : Adonaldo_Galliano

Second personnage : Carl_Carlos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Lun 15 Jan - 14:26

Ajout des deux lettres et d'un paragraphe.
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Charles Rothstein le Mar 16 Jan - 17:20

Ton titre ne va plus trop à ton personnage, malheureusement.
avatar
Charles Rothstein

Messages : 3315
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Mar 16 Jan - 17:23

La suite de mon RP redonnera une raison de laisser ce titre. Mais il est vrai que le "DoC" n'est plus d'actualité pour le moment.
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Bradley_Avent le Mar 6 Fév - 18:42

Mise à jour rapide concernant l’acquisition d'un œuf de Fabergé un peu tirer par les cheveux. J'ai tout écrit-en une quinzaine de minutes alors il y a probablement beaucoup de fautes qui seront très prochainement corrigées. :bounce:
avatar
Bradley_Avent

Messages : 776
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 31
Ancien Prenom_Nom : Hunter_Williams

Second personnage : Ruben_Marshall

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Milena Kovalevski le Lun 12 Mar - 8:07

Putain de merde c'est le background le plus stylé que j'ai vu. Bien joué!
avatar
Milena Kovalevski

Messages : 1034
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 23
Ancien Prenom_Nom : Frank Donnelly

Second personnage : Oh hell nah

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bradley Avent | L'histoire d'un riche entrepreneur

Message par Mohamed Salim le Jeu 3 Mai - 20:18

Lourd
avatar
Mohamed Salim

Messages : 980
Date d'inscription : 22/06/2015
Ancien Prenom_Nom : Mehdi Salim

Second personnage : Aucun

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum