GTA:SA jeu multijoueur. Adresse IP du serveur: server.cmlv-rp.com:2600

Logan Keyes - Never Forget

Aller en bas

Logan Keyes - Never Forget

Message par Logan Keyes le Mar 29 Nov - 2:15



‘’13 Novembre 1984, il est 6h36. Jacob Keyes observait le timide soleil de l’automne qui commençais à doucement se lever à l’horizon. Cela fait près de sept heures qu’il n’a pas vu sa femme, Catherine Keyes, enfermée dans la salle d’accouchement numéro 5 du Holland Hospital Center de Liberty City. Son regard était empli de doute, sentiment qui étais renforcé sur son visage par la lumière orangée de l’aurore qui soulevais ses traits tirés. Il était à la fois fier d’avoir réussi à avoir enfin eu un enfant après tant d’années d’essais, mais il était sceptique quant à sa capacité d’être un bon père. Une infirmière vint l’extirper de ses brumeuses pensées pour lui annoncer que l’accouchement étais terminé, et que sa femme et son fils était en pleine forme. L’infirmière l’accompagna jusqu’à la chambre de sa compagne, et c’est en y entrant que son regard s’illumina, en perdant toute forme d’inquiétude. Il prit son fils dans ses bras, le berçant doucement, en murmurant pour lui-même. Logan.‘’
Mémoire d’un policier – Logan Keyes


Logan est née à Liberty City, dans le quartier d’Algonquin, d’une mère française naturalisé américaine et d’un père américain. Il y vécu dans un appartement modeste, avec ses parents, puis ses deux jeunes sœurs. Il fit sa scolarité primaire et secondaire dans les écoles du quartier, pour lui favoriser une intégration simple dans une société multiculturelle. Mauvais garçon, légèrement rebelle, la classe et les leçons n’étais pas son fort. Préférant passer du temps dehors avec ses amis que dans ses devoirs, son niveau scolaire n’avait rien d’exceptionnel, mais il avait tout de même l’intelligence nécessaire pour obtenir des moyennes suffisantes pour le passage en degré supérieur. Son tempérament alors impulsif, désireux de se démarquer de la masse lui ont attirer quelques soucis, mais qui ont toujours étais régler par les personnes ne dépassant pas les autorités internes aux écoles. Il n’a donc jamais eu affaire avec la police pendant son enfance et son adolescence. Bien qu’il n’y crût absolument pas, il finit par obtenir son High School Diploma à la fin de son secondaire.


La tension était palpable dans le salon de l’appartement familiale. Miranda et Kelly c’était cachées derrière la porte pour entendre la conversation houleuse qui s’y déroulais. Catherine était assise sur un fauteuil. Son mari, Jacob étais debout à côté d’elle, le visage rouge de colère, la pipe encore fumante a la main. Logan lui fessait face, lui fessait front. Il ne voulait rien lâcher. Il était tout à fait hors de question pour lui de continuer de quelconques études. C’en était trop pour lui, il n’avait jamais aimé ça de toute façon. Douze ans d’école et un diplôme général, pour lui c’était suffisant pour se lancer dans la vie. Mais pour des parents qui évoluaient dans un milieu légèrement aisé, c’était impensable de laisser leur fils gâcher sa vie comme ça. Ce n’est qu’après plusieurs heures à tergiverser, débattre et à menacer que Logan se plia. Il dût se résoudre à faire des études supérieures, mais il n’en ferait que la durée minimum. Il eut le choix du cursus, mais pas de l’université.
Mémoire d’un policier – Logan Keyes


Inscrit plus ou moins de force à la Harvard University de Cambridge, il choisit de faire un cursus universitaire de premier degré à la Harvard Law School. C’est avec une nonchalance absolu et une démotivation totale qui se rendait aux différents cours du cursus jours après jours. Heureusement pour lui, les campus universitaires n’étaient pas composés que de salles de classes. Il profita des diverses installations sportives présentes sur le campus pour s’essayer à une diversité de sports. C’est ainsi qu’il finit par intégrer l’équipe secondaire de Basket du Campus. En plus des entrainements réguliers, il se maintenais en forme par des jogging quotidien et des entrainements intensif à la salle de sport. Mais autre chose l’aida à oublier l’ennui journalier des cours de droits, Linda Stanforth.


Cela fessait déjà trois semaines que Logan avait intégré celle qu’on appelait la prestigieuse université d’Harvard. Et pourtant, il devait être l’un des seuls à être dégouté de se retrouver sur ce campus. Mais tout changea le jour où il la rencontra. Il effectuait l’une de ses longues marches habituelles sur le campus pour se changer les idées. Ses idées vagabondaient dans des mondes imaginaires bien à lui, ne prêtant attention a quasiment rien autour de lui, sauf elle. Il la remarqua lorsqu’il traversa le Cambridge Common Park, toute seule, assise sur un banc, à lire. C’était une brune, au cheveu aussi foncés que ceux de Logan. Et semblait assez grande et svelte, qui prenais soin de son corps. Son visage, un peu creusé, montrait une certaine force de caractère et elle semblait dégagée une certaine aura apaisante. Logan n’hésita pas à prendre son courage à deux mains, charmé par cette envoutante personne. Et c’est ainsi que débuta leur histoire d’amour.
Mémoire d’un policier – Logan Keyes


Son cycle universitaire de déroula sans accro, bien que ses notes frisassent sans arrêt le ras de la moyenne. Il ne se donnais pas plus que ça, parce qu’il n’en avait absolument pas envie et qu’il n’était pas fait pour les études. Il avait bien mieux à faire avec ses activités extra-scolaire, sportives comme intellectuelles, mais surtout avec sa petite-amie. Il finit par obtenir tout de même son Bachelor’s Degree en Law and Government à la fin de sa troisième année universitaire. Ses parents voulurent alors qu’il rentre à Liberty City, mais il en avait décider autrement. Logan et Linda partirent s’installer à Vice City, dans le sud-est du pays. Linda trouva rapidement un emploi en tant que bibliothécaire, entourée de livre, sa passion. Mais Logan, lui, ne savait pas quoi faire de sa peau. Son Bachelor’s Degree ne lui servait presque à rien, car ce n’était absolument pas dans le droit qui voulait faire carrière. Le souci, c’est que lui-même n’avais aucune idée de ce dans quoi il voulait faire carrière. Il errait dans les rue de Vice City, a la recherche d’une quelconque motivation. Et cette dernière lui fit donner par une patrouille de police qu’il l’avait interpellé dans la rue pour de la prise d’information quotidienne auprès des citoyens.


L’air étais doux, composé encore d’une bonne dose de chaleur typique de l’été à Vice City. Logan marchait d’un pas lent, mais relativement déterminé. Il avait réussi à convaincre Linda que son choix était le bon, mais surtout qu’il était juste. Bien que ce fût douloureux, parce que ce choix impliquait une séparation physique pendant un laps de temps indéterminé, il était nécessaire. Logan s’arrêta un instant, levant les yeux au ciel, pour profiter encore un peu de la vue qui s’offrait à lui. Pendant combien de temps allait-il quitter la ville ? Lui-même n’en savais rien. Il reprit sa route, jusqu’à arriver à sa destination. Le U.S Army Recruitment Center. Il pénétra dans le bâtiment et s’adressa au sous-officier qui servait d’agent d’accueil. Il lui exposa le sujet de sa visite et lui remis son dossier d’inscription. C’était fait. Dans quelques jours Logan partirait dans une base militaire faire ses classes.
Mémoire d’un policier – Logan Keyes


Logan parti pendant 6 mois à Fort Carson dans le Colorado afin d’y faire ses classes, pour obtenir une formation militaire de base, comme la stratégie militaire, le sens de la hiérarchie et le maniement des armes. Une fois revenu à Vice City, il intégra le Vice City Police Department (VCPD) ou il ne chercha pas spécialement à s’élever en grade. Il finit par être promu Sergeant, grade qui ne lui conférais pas beaucoup de responsabilités dans sa juridiction, hormis la direction d’une brigade de patrouille de trois autres policiers. Son quotidien se résumais a de la patrouille routinière, discuter avec les citoyens de la ville pour prendre connaissance de la situation civile, des rapports et des briefings. Ce fut donc sa routine pendant plusieurs années, et cela lui convenait parfaitement. Il n’en demandait pas plus, pas moins. Jusqu’au jour, qu’il considère comme maudit, ou une intervention contre des membres d’un gang local armés dérapa.


Logan avait l’impression de vivre l’enfer sur terre. Tout avait dégénérer si vite que rien n’avait pu être anticipé. Edward était allongé à côté de lui, souffrant à l’agonie. Logan donnait de son mieux pour le rassurer, pour lui faire comprendre que tout allait s’arranger. Mais il savait bien que c’était impossible. Les balles de fusils d’assaut avaient littéralement déchiré le sternum de son collègue. Et ce n’étais pas le premier à être tombé. Andrew était tombé quelques minutes auparavant, deux balles avais traversé son cou, explosant sa carotide et trouant sa trachée. Un cri de douleur traversa la maison en ruine, c’était le dernier collègue de Logan qui venait de tomber. Les salves de balles reprirent sur le mur, le dernier rempart, qui séparait Logan des assaillants. Sans renforts, il était perdu, et ces derniers étaient bien trop long a arrivés. Il lui fallait trouver une solution, et vite, sinon il savait qu’il ne sortirait jamais de cette maison vivant.
Mémoire d’un policier – Logan Keyes


La perte de ses trois collègues sous ses ordres, qui étaient aussi ses amis, troubla profondément Logan. Il fut mis en congés pour un mois, pour ‘’Remise en état psychologique’’. Logan ne sortait plus de chez lui, hormis pour se rendre à ses séances de suivi psychologique obligatoire. Plus les jours passaient et plus il tombait dans un état dépressif grave. Sa relation de couple se dégradait de plus en plus, dans une période où il ne le fallait pas, car Linda était tombée enceinte il y a peu. La reprise du boulot fut extrêmement difficile pour lui. Il se remémorait sans cesse le temps qu’il avait passé avec ses collègues disparus dans les couloirs de ce commissariat. Il fût affecté à une nouvelle équipe de patrouille et dût reprendre son quotidien. Mais il n’en avait plus la force. Il finit par tomber dans l’alcoolisme, et se mit à fumer, beaucoup. Linda n’en pouvant plus de le voir sombrer comme ça, refusant toutes les aides qu’elle essayait de lui apporter, le quitta. Elle retourna donc chez ses parents, elle et leur future fille. Et il finit par démissionner de la police.


L’air était froid, la maison était sombre. Logan n’avait pas vu la lumière du soleil depuis des jours. Cloitré dans cette maison qui respirait le tabac froid, il errait, sans but. Il avait tout perdu, son boulot, sa femme, sa future fille. Il savait que c’était de sa faute, et il ne savait plus quoi faire. Sa seule échappatoire était le temps qu’il passait sur son ordinateur, à bidouiller différents systèmes informatiques en tous genres, et à y créer des mix de musique électronique. Il ne dormait quasiment plus, hanter par les cauchemars incessants de ses amis en train de mourir sous ses yeux. Il était tourmenté, il était blessé, il était souffrant. Perdu, il avait besoin de quelqu’un pour lui montrer le chemin qu’il devait prendre pour sortir de cette sombre période.
Mémoire d’un policier – Logan Keyes


Il resta dans cet état second pendant près d’une année. Mais Logan avait besoin de se ressourcer. Il retourna voir ses parents, ou il fût étrangement bien accueilli. Il passa du temps à leur expliquer sa situation, son vécu. Tout ce qui l’avais emporté jusqu’au jour d’aujourd’hui. Ses parents acceptèrent de l’aider, et ils lui donnèrent une petite somme d’argent, lui permettant de partir en voyage afin de se retrouver et de se changer les idées. C’est ainsi qu’il partit en road trip tout autour du pays. Les longues heures de route dans des plaines désertiques qui s’étalait a perte de vue lui permis de beaucoup réfléchir sur lui-même. Qui il était réellement et qui il voulait devenir. Il passa plus de temps dans les petits villages atypiques que dans les grandes villes. Préférant l’air vivifiant de la campagne ou des montagnes que la vie infernale des villes. Mais son coup de cœur se porta sur une petite ville du Nebraska. Lincoln.


La ville n’avait jamais été autant animé depuis son arrivé dans le coin. Elle était en effervescence. Logan n’avait jamais vu ça. Tout était différent par rapport aux différentes festivités qu’il avait connu dans les grandes villes. La musique ambiante fessait vibre tous les cœurs à l’unisson, et était d’une certaine façon enivrante. Il s’installe sur un banc légèrement en hauteur de la place principale, pour apprécier au mieux les différents groupes de musique qui passait à tour de rôles. Il y avait de tous les styles, mais un attira son attention plus que les autres. Le Ratatat qui jouait du Rock Electro. Il se laissa emporter par leurs accords, profitant de l’instant présent, sa bière à la main et la cigarette l’accompagnant. Il se focalisa un peu plus sur les membres de ce groupe et il finit par se figer. Il ne pouvait plus détacher ses yeux de la batteuse. Une jolie rousse, au visage pétillant, a l’énergie frénétique, qui semblait jouer comme si plus rien n’avait d’importance autour d’elle. Il était focalisé dessus, ne pensant plus qu’à elle. Elle l’envoutait, le transportais dans un autre monde, un monde qui n’étais pas le sien. Il en voulait plus, toujours plus. Il fallait qu’il la rencontre, qu’il en sache plus sur elle.
Mémoire d’un policier – Logan Keyes


Après un mois entier passé à Lincoln, ses réserves d’argent que lui avait offert ses parents, commençais à s’épuiser. Il était temps pour lui de rentrer à la maison. Après un saut a Liberty City, il s’empressa de retourner à Vice City. Le retour dans son ancienne maison lui fit un choc. Il se demanda comment il avait plus vivre dans un taudis comme ça pendant une année. Il prit un moment pour réfléchir sur lui-même. Il fallait qu’il reprenne sa vie en main. Mais que pouvait-il faire. Il n’était toujours pas enclin à travailler dans le droit. Au bout de toutes ses réflexions, la police finissait toujours par revenir en avant. Il se dit qu’il n’était peut-être fait que pour faire ça, finalement. Mais il ne voulait pas se réengager dans le VCPD, il n’en aurait pas eu la force. Il lui fallait donc quitter Vice City mais pour aller où ? Il fit un point sur l’argent qui lui restait. Il pouvait faire tout au plus quatre, voire cinq villes pour se décider d’où il ferrait sa nouvelle vie. C’est après trois grandes villes américaines qu’il finit par débarquer à Los Santos.


Logan observa la ville par le hublot de l’avion. Le crépuscule se dessinait à l’horizon, pendant que la ville de Los Santos commençait à prendre petit à petit sa couverture lumineuse de la nuit. Le commandant de bord annonça la descente de l’avion, en vue de se poser au Los Santos International Airport. Les formalités de débarquement furent accomplies rapidement. Il prit un taxi pour se rendre au centre-ville, là où l’attendais sa location temporaire. Il pénétra dans le petit appartement mitoyen, le jaugeant en quelques coups d’œil. Il défit rapidement les quelques affaires qu’il avait dans sa valise et se posa au lit. Une grosse journée l’attendait demain. Apprendre à connaître la ville et surtout, ses services de police. Mais ce qu’il ne savait pas encore, c’est qu’une surprise du destin l’attendait aussi.
Mémoire d’un policier – Logan Keyes


Los Santos était une ville qui correspondait bien à Logan. Une ville vivante, une ville avec des quartiers en tout genre, une ville avec ses problèmes à régler mais surtout une ville avec des personnes plus intéressantes les unes que les autres. Mais sa surprise se fût lorsque qu'il rencontra Emilie Redfield au poste de police ouest du LSPD. Lui qui pensait être simplement de passage dans cette ville, venant simplement prendre des informations sur sa police locale, voilà qu'il tomba nez à nez avec une des personnes qui lui avait permis de remonter la pente. Cette rencontre fortuite avait embelli sa journée. Voilà surement une raison qui pouvait le pousser à rester à Los Santos. Il prît une petite routine habituelle pour son objectif principal, être intégré dans le LSPD. Il s'imposa donc un programme de remise en forme strict à base de jogging matinal et de soirée, de musculation et de vélo. Bien sûr, il savait s'accorder des pauses, pour partir en virée pour explorer la ville et ses environs. Mais son moteur, son seul véritable contact en ville, c'était elle. Son nom résonnait souvent dans sa tête, il ne pouvait pas en décrocher. Emilie Redfield.


En une semaine et demie, Logan n'avait pu voir Emilie que trois fois après leurs retrouvailles. Mais c'était déjà bien assez pour lui. Ces rencontres était tout pour lui, de par le fait qu'elle était sa seule connaissance en ville, mais surtout parce que quelque chose d'inconnu l'attirait chez elle. Quelque chose de mystérieux, quelque chose qu'il ne pouvait pas expliquer, mais qui indéniablement, l'envoutais. Face à elle, il devenait quelqu'un d'autres, comme si elle avait le pouvoir de le transporter hors du temps. Face à elle, il avait l'impression d'être ce jeune étudiant universitaire qui fessait ses premiers pas face à l'amour lorsqu'il avait rencontré Linda. Ses yeux l'envoutais, ses paroles le fessait voyager et sa chevelure si gracieuse le fessait imaginer des flammes qui le brulait d'un sentiment inconnu. A chacune de leurs rencontres, il essayait toujours d'avoir une petite attention envers elle. La première fois, il lui paya son modeste repas. La seconde, il lui offrit une compilation de sa création, pour lui montrer ses passions musicales. Et la troisième, il lui offrit un bouquet de fleurs qu'il avait acheté pendant l'une de ses balades dans la campagne. Mais face à lui, se retrouvais toujours une personne qui semblait torturé par ce qu'il ne pouvait expliquer, une chose étrange qu'il ne pouvait comprendre, une femme perdue dans un océan de confusion. Qui était-il pour elle ? Et que pouvais-t-il se faire pour se démarquer du lot ?
Mémoire d’un policier – Logan Keyes



Dernière édition par Logan Keyes le Mar 6 Déc - 11:10, édité 2 fois (Raison : Ajout d'un nouveau chapitre.)
avatar
Logan Keyes

Messages : 5
Date d'inscription : 25/11/2016
Ancien Prenom_Nom : Aucun / N.C.

Second personnage : Aucun / N.C.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logan Keyes - Never Forget

Message par Logan Keyes le Mar 29 Nov - 2:19

Réservé
avatar
Logan Keyes

Messages : 5
Date d'inscription : 25/11/2016
Ancien Prenom_Nom : Aucun / N.C.

Second personnage : Aucun / N.C.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logan Keyes - Never Forget

Message par Emilie Redfield le Mar 29 Nov - 7:44

(O.O'|
(Je ne suis pas du tout dedans What a Face )


Dernière édition par Emilie Redfield le Mar 29 Nov - 19:15, édité 1 fois
avatar
Emilie Redfield
VIP
VIP

Messages : 1726
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 23
Ancien Prenom_Nom : Stevy Redfield


Revenir en haut Aller en bas

Re: Logan Keyes - Never Forget

Message par Nathan Morales le Mar 29 Nov - 8:23

Très sympa!
avatar
Nathan Morales

Messages : 4207
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 24
Ancien Prenom_Nom : Signature.

Second personnage : Julio Altiguo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logan Keyes - Never Forget

Message par Logan Keyes le Mar 6 Déc - 11:11

Mis à jour. Ajout de l'arrivée de Logan et de sa semaine et demie en ville.
avatar
Logan Keyes

Messages : 5
Date d'inscription : 25/11/2016
Ancien Prenom_Nom : Aucun / N.C.

Second personnage : Aucun / N.C.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logan Keyes - Never Forget

Message par Emilie Redfield le Mar 6 Déc - 12:05

J'en connais un qui a compris que quelque chose ne tournait pas rond.
avatar
Emilie Redfield
VIP
VIP

Messages : 1726
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 23
Ancien Prenom_Nom : Stevy Redfield


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum