GTA:SA jeu multijoueur. Adresse IP du serveur: server.cmlv-rp.com:2600

Dans la tête de Nathaniel Beynon

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Neville Castle le Sam 8 Aoû - 20:06

Nathaniel est confus, et vous voici à l'intérieur de sa tête. Pas d'histoire à gogo, des pensées et des pensées. Entrez, entrez.
Bienvenue




Chapter one of my life:


Pensée1.J'ai changé. Qu'est ce qu'est le changement? Est-ce pouvoir agir autrement que précédement? En suivant cette idée d'apprendre de ses pêchés veut dire changer. Dans ce cas je n'ai pas changé, je ne pourrais pas appuyer sur la gachette, devenir le bourreau. Je ne suis pas un de ces mobsters qui se font hanter par les monstres à chaque clin d'oeil.
Ça ne veut pas dire que je suis faible. La faiblesse n'est pas pour moi, pas dans mon domaine, la faiblesse c'est le sentiment qu'est obligé de se montrer dans les yeux de cette femme blanche qui se fait voler. Ensuite tout le monde se demande pourquoi elle est haineuse. Je suis haineux, nous le sommes tous et nous devons tous l'être.

Je suis cette personne qui regarde tout les matins par la fenêtre pour vérifier si la voiture est toujours en face. Une honte pour le pays, on parle de paix mais la guerre civil est présente tout comme la paranoïa. Je suis parano, je vérifie si tout mes accessoires sont à leur place après m'être assis à côté d'un étrangé dans le bus.
Est-ce mal? Existe t-il au moins? Pouvons-nous dire que le mal existe si le bien ne s'est jamais montré? Je doute, mes parents m'ont dit de croire Jésus et sa mère. Excusez-moi si je m'égare.
Il reçoit chacune de mes prières? Et si elles allaient toutes à un être malveillant? Satan? Il doit exister quelqu'un de plus maléfique, et sur terre cette fois-ci.
Je ne suis pas maléfique, bon sang que non. Il est urgent pour le monde de connaître la réponse, le monde est mal. Tellement mal que s'en est devenu une banalité, la même que celle de boire du whisky à l'âge de 13 ans.
Ma jeunesse était une bonne époque, un 24 octobre 2001, le jour était chaud et nous allâmes avec ma soeur au parc situé en face de notre maison à Londre.
Un jour merveilleux, un jour lointain. Je ne me reconnais plus, voilà le changement. Peut-être que je me manque à moi-même, je n'irai pas jusque là. Simplement auparavant les décisions étaient plus dure à prendre avec les émotions et les sentiments, maintenant je n'ai personne à qui m'accrocher. Ce n'est pas plus mal, essayez-donc.

Pensée2.C'est à croire que le temps influe sur mon humeur et mon tempérament. Imaginez tout ce que ça change dans notre monde, un univers ou quoi qu'il se passe, quoi que ton destin te réserve tout peut changer car il pleut?
Est-ce que je lui aurai dit non si il avait fait beau? Est-ce que je me serai marié avec cette femme blonde, eû des enfants, un cocon familial. Merci aux nuages et à la pluie dans ce cas. Je n'aurai pas supporté la routine, j'aime m'en mordre les doigts. Ces doigts qui aiment s'enlacer autour du cou de mes ennemis. Ce sont ces hommes là qui font se que je suis actuellement.
Un homme bien, non. Un homme juste, peut-être. Je fais ma justice moi-même sans pourtant être un justicié.
Je fais mal aux gens pour m'approprier du bonheur, je l'attends toujours au passage. Peut-être qu'au tournant, le jour où je vais fermer les yeux pour toujours on me livrera enfin le bonheur que j'ai durement gagner? Ça coûte tout d'essayer, je ne veux pas mourir.
Je ne connais pas la mort, pas encore. La vieillesse c'est pas une mort, c'est une libération et c'est celle que je veux avoir mais impossible de mourir à mon âge il me reste temps de chose à faire comme prendre la vie du pire des enfoirés. Vite, je ne veux pas le libérer, je veux qu'il souffre.

Je suis toujours à la recherche de mon dieu, fais-je honte à mon pays qui le chéri tant? Il ne m'aide pas, il ne m'aide pas et je ne sais pas si il m'a déjà aidé. Je ne sens pas mon âme non plus est-ce qu'elle existe réellement? Je ne veux pas être vide de l'intérieur mais je sens que quelque chose me tire vers le bas.

Peur? Jamais, impossible, inenvisageable. C'est un sentiment trop puissant pour moi, je ne ressens pas. J'aime bien, mais je n'aime pas. Je rigole, mais je suis pas heureux. Je pleure pas, mais je suis triste.

Pensée3. Je ne peux juger la police, j'en faisais partie. Réellement? Oui. Mais pas totalement, l'académie n'a pas adhérée avec moi mais elle en a eu raison. Je voulais sauver le monde, je voulais sauver ma race tâchée par les multiples éthnies qui n'ont pas leur place sur ces terres, je vois blanc. Rasciste? Non, Réaliste? Oui. Regardez tout ces bas quartiers, il n'y a qu'une couleur. Le noir. Et j'y reviens, c'est ainsi que la vieille dame blanche est haineuse après le vol de son sac à main par un noir qui habite Idlewood sans aucun doute.

Les bombes. Une mauvaise idée même si c'est radical et efficace. Je ne veux pas que notre monde ressemble à cette série télé assez connu "The 100" où le monde a été détruit par une guerre de bombes nucléaires.
Je veux simplement que nous soyons tous libre, libre de nos mouvements sans être menacé quand on pose un pied sur un trottoire. Un coup de vent réglerai tout ça, un simple coup de vent, un souffle, un coup de balle, un trou. Liquide âcre, liquide rouge, noirci par le temps. Liquide qui fait de nous des êtres faibles? Nous le sommes tous et j'en conclu donc que le plus fort est l'homme le moins faible. Celui qui a le plus saigner sans y laisser la vie. Je veux être cette homme sans devenir un monstre redoutable. Oh que non, je ne suis pas le monstre, ce n'est pas moi qui tient l'arme. Est-ce que vous la tenez?

Seconde musique:
Pensée4. J'ai peur de devoir vous annoncer une terrible nouvelle. Le monde est perdu, dans la colère mais il est également perdu dans la joie et son insouciance. Nous devons être en alerte maximale, ne me demandez pas pourquoi je n'en ai pas la moindre idée. Je ne suis pas militaire. Mon instinct est négatif, je le sens mal. C'est la merde. Si vous me connaissez bien vous comprendrez que dire ça pour moi est chose rare, si je le dis c'est que ça l'est. Le monde est con! Et je joue le jeu avec mon magazine bordel je suis obligé de leur parler comme des gamins de cinq ans pour leur faire comprendre. On est pas sortit de l'auberge, il nous faut un gouvernement et vite. C'est la panique en bas, un gouvernement vite! C'est quoi ces manifestations qui sont tellement prisées que c'est devenu qu'un simple ramassis d'alcoolo qui réclame une baisse des taxes pour mieux ce bourrer la gueule dans les bars à putes. Pourtant j'aime les bars à putes, oh oui! Un bon moyen de se vider les boules. C'est mauvais, c'est méchant, c'est néfaste. Je deviens comme eux, une pandémie, je râle et je cris, je rame et je fuis. Pas bon, pas bon. Mais c'est contagieux, on fait que pleurer d'une chose alors qu'on devrait être content de l'avoir. Mauvaise ou bonne. Un militaire est content quand la guerre éclate, il se dit qu'il ne sait pas engagé pour rien. Pourtant la guerre est déjà la depuis un moment et aucun militaire à portée de vue. Non, c'est pas physique, mais la colère est bien là. Le peuple crie après la mairie, et la mairie va devoir crier après quelqu'un d'autre pour faire comprendre aux citoyens que c'est sur ce quelqu'un d'autre qu'il faut crier. Et ils se seront refait prendre pour des cons, des tarés de première et on leur rira tous au nez.

Pensée5. Le monde est un monde sans faille, menaçant, provoquant. La solitude me déprime tandis que la routine m'achève. Je veux boire en votre nom, je veux chanter vos louanges, je veux parler à quelqu'un alors que si peu de personne me comprennent. C'est dur, la souffrance est palpable et peut être caractérisé par un marteau qui frappe une enclume. Assourdissant mon cœur, assombrissant ma lumière. L'envie de faire partit d'un tout et arrêter d'être un simple je, dans la vie on croise le mal partout et on n'a pas le choix, ce n'est pas un jeu. J'impose et j'expose, j'instaure et j'implose. Ai-je une limite? La réalité est triste, excusez mon chagrin, excusez mes coups de gueule mais que faisons-nous quand nous courrons droit dans la sienne? Le monde est satanique voyant que par le sang, le noir et l'argent. Je voulais de l'argent, j'ai voulu de l'argent et j'avais de l'argent, mais on m'a apprit à toujours en vouloir d'avantage.

Le pouvoir, c'est une chose. Mais la manière dont je l'ai acquit est différente de toute, je ne suis pas méchant et je ne suis pas mauvais. Oh Dieu, je ne suis pas mauvais. Je prépare mon jugement, tout le monde l'aura n'est-ce pas? Ou les cas critiques descendront directement dans les enfers, dois-je craindre mon cas? Dois-je pleurer ma situation? Cette confusion, dois-je m'en servir? Avec cette arme, dois-je tirer?

Troisième musique:
Pensée6. La terre tourne, mais elle chute. Les larmes coulent mais le visage brûle. La souffrance est insoutenable, le poids de la responsabilité n'est pas pesante car la communauté n'est pas stable alors pourquoi le pouvoir me hante? J'aime voir les femmes mais je n'aime pas les voir se faire toucher, les filles faciles sont chaudes, braises deviendra flamme va t-elle me tuer? Non, l'amour n'est pas une faiblesse, l'amour rend ma gorge sèche à chaque fois que je vois une déesse.
Mes hommes sont bons alors pourquoi font-ils le sale boulot quand je leur demande la mort ils enfilent la cagoule du bourreau mais j'impose et si ils n'écoutent pas... non ils n'oseront pas. Je veux le beurre et l'argent du beurre, voulant encaisser les enveloppes à chaque heures. La philosophie me guette j'ai besoin d'extraire, un besoin de faire couler le sang sans faire la guerre mais la couleur ne me plaît pas que ferai-je si j'en sers à tout le monde pour le repas.

Je suis obligé d'agir ainsi l'empire se forme tellement vite qu'elle pourrait être dirigée par une machine, je veux le deal, je veux les armes, je veux les putes, je veux les grammes, je veux le casino et je veux la police... Mes mots ont-ils une force destructrice?

Chapter two of my life:
Pensée 1. Le vent se brise contre ma nuque, il vient par derrière. Aussi mesquin que le reste de mes amis, aussi discret qu'une bonne partie de mes ennemis. Mon empire est détruit, chaque pilier que j'ai bâtis à la sueur de mon front s'est écroulé. Trahit par ceux que j'imaginais être mes amis, mais il n'y en a pas dans ce monde. Miséricorde et caprice, gourmandise et sauvagerie font loi sur la ville, devrais-je y retourner? Je suis le monstre pourtant, je ne me retourne pas. Je suis LE monstre, celui qui possède les idées les plus folles, le fond le plus noir, le sourire le plus hypocrite de tous.

Mon empire est détruit, mon empire a été détruit, je suis seul? seul. Vraiment seul, tellement seul. Méritant que la solitude de ma faiblesse. Le vent se brise contre ma nuque... Ce sourire, pourquoi est-ce que j'ai ce sourire? Suis-je un imbécile? Je suis le dernier pilier, rien n'est fini.     

Pensée 2. Mes habilités, mon savoir, mon savoir-faire, mon savoir-être m'ont donné les capacités à tromper cette société. Ça m'a permis une réintégration totale dans le système judiciaire et cette fois dans le bon sens de la barrière. En purifiant mes pêchés encore inexistant aux yeux de ces hommes, ce n'était pas si simple d'agir derrière tout un monde sans que personne ne se doute que vous avez tout à voir avec la création et la prospérité de celui-ci. Dorénavant ce monde, cet empire a disparu dans les limbes emportant tout les témoins pouvant me faire plonger pour toujours et, pourquoi pas réinstaurer la peine de mort à mon égard. Pourtant je ne suis toujours pas le bourreau, je n'ai toujours pas appuyé sur la gâchette mais j'avais un tel pouvoir de persuasion! J'en suis toujours impressionné!
Est-ce que ça vous effraie si je vous apprends que mon pouvoir a décuplé et que, même si tout a été détruit je me suis glissé dans un empire en pleine expansion et en gardant mon plein pouvoir? Je me suis glissé dans un système judiciaire plus fort que jamais où les criminels et les traitres devront passer par moi afin d'être jugé. Et mon devoir? Emprisonner à vie tout ceux qui m'ont causé du tord, à moi et à ma création. Bien sûr en respectant la loi et que les libertés des citoyens ne sont pas bafoués. Ah ah.

Mais quel est cet endroit, ce travail où mon pouvoir est si immense?    

Pensée 3. Intégration dans le milieu social, trop de temps rester à la tête et ça me monte à la tête de passer pour l'insociable expert de la décapitation. Reçu 5 sur 5, monde, me revoilà sur mes pieds. Légal comme jamais, jamais plus l'illégal des quartiers. Je sais que mon départ a provoqué le manque, mais j'ai manqué le départ je suis hors course me revoilà hors de vente. Je suis à la recherche de mon ami Cain, même si je sais qu'elle sera longue car mon ami n'est plus. Je sais qu'elle sera courte la recherche de celui qui a fait de mon ami un ami déchu. Je sais, je te sais, je te vois, et tu sais que je t'observe de l'estrade où tu ne peux m'atteindre. Mais je n'agirais pas pour le moment tout va bien personne est à plaindre. Ma quête n'est pas à la vengeance mais à l'amour, j'ai aimé une fois, une femme, femme qui s'est évanoui en même temps que mon personnage glaciale décapitant les décapités.
Fait de moi un professionnel de la dissimulation, maîtrise des ombres et des hommes ombrés de la tête aux ombres coincés entre deux murs regardant passer les foules et toi dedans... attendant, attendant, attrapant, t'attrapant, t’étripant...  

Pensée 4. Une ombre passe, puis une seconde. Qui sont ces personnes sans visages qui s'expriment, sans yeux qui me regardent? Un mélange de fumée et de brume, qui se rapproche à des diaphanes. Ces calamités me guettent, venant admirer mon trépas ou acclamer mon heure de gloire? Est-ce un signe? C'est un signe. Bien sûr que s'en est un, ça va bouger. Formation des troupes, préparation d'usurpation et initiation à la corruption. Le temps est fait, il est temps de faire. Mes mains... elles tremblent sous la pression de ce projet qui est le plus grand de tous. Impressionnant.

Pensée 1. La perte, la perte, la perte. Je ne suis plus celui que j'étais, j'ai perdu tout mes amis, j'ai perdu tout mes ennemis. Je suis devenu le fantôme qui me regardait tout ce temps, était-ce moi durant tout ce temps? Je me regardais me détruire, me décomposé, mon âme s'émiette. Et si je faisais une connerie, et si je met le feu à une maison? Serai-ce mal? Ne pensez-vous pas que c'est ce qu'il faut? Si c'est ça, il le faut et je le faisais, c'est seulement qu'avant tout ça j'ordonnais aux gens de le faire pour moi. Il ne reste plus que moi pour continuer le travail, je suis devenu un déchet.
J'ai réussi à changer, j'ai réussi à changer un changement. Je suis peut-être encore bon à quelque chose.


Dernière édition par Neville Castle le Jeu 19 Jan - 11:09, édité 34 fois
avatar
Neville Castle

Messages : 4907
Date d'inscription : 21/06/2013
Second personnage : Nathaniel Beynon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Charli Schmidt le Dim 9 Aoû - 6:07

Magnifique.
avatar
Charli Schmidt

Messages : 165
Date d'inscription : 19/07/2015
Second personnage : Aucun / N.C.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Neville Castle le Dim 9 Aoû - 7:56

Merci, ça me touche.
Je continuerai sans faire de chapitre, je posterai un message après chaque mise à jour.
avatar
Neville Castle

Messages : 4907
Date d'inscription : 21/06/2013
Second personnage : Nathaniel Beynon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Rudy Quezado le Dim 9 Aoû - 23:07

Vraiment pas mal
avatar
Rudy Quezado

Messages : 1428
Date d'inscription : 13/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Neville Castle le Mar 11 Aoû - 14:05

Mise à jour. Merci de donner votre avis.
avatar
Neville Castle

Messages : 4907
Date d'inscription : 21/06/2013
Second personnage : Nathaniel Beynon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Cameron Wayne le Mar 11 Aoû - 15:26

C'est pas mal, mais la mise en page ne donne pas envie de lire. Pense à faire plus de paragraphe, plutôt que de n'en faire que deux grands.
avatar
Cameron Wayne

Messages : 3730
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 21
Ancien Prenom_Nom : J.Kenland-E.Orozco


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Neville Castle le Mar 11 Aoû - 15:27

Le problème c'est qu'il n'y a pas de séparation, ce n'est pas comme si c'était la fin d'une scène point à la ligne. C'est difficile de faire ça avec des pensées mais je vais prendre en compte ton commentaire et espacer au mieux tout ça!
avatar
Neville Castle

Messages : 4907
Date d'inscription : 21/06/2013
Second personnage : Nathaniel Beynon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Angel Urrieta le Mar 11 Aoû - 16:21

Excellent.
avatar
Angel Urrieta
Modérateur niveau 2
Modérateur niveau 2

Messages : 7795
Date d'inscription : 29/02/2012
Second personnage : Zacarias Ceja

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Neville Castle le Mar 11 Aoû - 18:39

Merci, je ferai une suite jeudi sûrement.
avatar
Neville Castle

Messages : 4907
Date d'inscription : 21/06/2013
Second personnage : Nathaniel Beynon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Angel Urrieta le Mar 11 Aoû - 20:17

Je l'attend avec impatience.
avatar
Angel Urrieta
Modérateur niveau 2
Modérateur niveau 2

Messages : 7795
Date d'inscription : 29/02/2012
Second personnage : Zacarias Ceja

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Neville Castle le Jeu 13 Aoû - 6:55

Mise à jour, à vos claviers merci!
avatar
Neville Castle

Messages : 4907
Date d'inscription : 21/06/2013
Second personnage : Nathaniel Beynon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Mazzanti le Jeu 13 Aoû - 12:52

Philosophique tout cela. Bien joué.

Mazzanti

Messages : 1510
Date d'inscription : 27/08/2010
Ancien Prenom_Nom : Sonny Black


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Neville Castle le Dim 16 Aoû - 18:51

Yep c'est philosophique. Je vais bientôt travailler une pensée 4
avatar
Neville Castle

Messages : 4907
Date d'inscription : 21/06/2013
Second personnage : Nathaniel Beynon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Eugene_Kemper le Mar 18 Aoû - 11:01

Je viens de lire, ton personnage semble prêt à basculer dans une psychose paranoïaque meurtrière..Smile
C'est beau, bien écrit, en plus on sent vraiment la touche de l'auteur, félicitation franchement c'est lourd !
avatar
Eugene_Kemper

Messages : 760
Date d'inscription : 20/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Neville Castle le Mar 18 Aoû - 12:06

Yep merci beaucoup, il faut que je me motive pour la suite car ce n'est pas mon rôleplay qui fait avancer mon personnage étant donné que je fais toujours la même chose. Ce background est le chemin que prend mon personnage, à moi de décider si je veux qu'il soit gentil ou méchant. Orion ou Maçon. Twisted Evil
avatar
Neville Castle

Messages : 4907
Date d'inscription : 21/06/2013
Second personnage : Nathaniel Beynon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Eugene_Kemper le Mar 18 Aoû - 13:19

Côté Lumineux ou Côté Obscur, telle est la question.. Question
avatar
Eugene_Kemper

Messages : 760
Date d'inscription : 20/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Marko Andrello le Mar 18 Aoû - 14:48

Like a boss, bien joué.

Marko Andrello

Messages : 97
Date d'inscription : 07/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Neville Castle le Mar 18 Aoû - 15:26

Merci
avatar
Neville Castle

Messages : 4907
Date d'inscription : 21/06/2013
Second personnage : Nathaniel Beynon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Gerardo Covarrubias le Mar 18 Aoû - 17:38

Pas mal.
avatar
Gerardo Covarrubias

Messages : 3658
Date d'inscription : 05/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Marko Andrello le Mar 18 Aoû - 20:00

Je crois que tu t'es basé sur l'introduction de G.Ashton ?

Marko Andrello

Messages : 97
Date d'inscription : 07/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Neville Castle le Mar 18 Aoû - 20:40

Bah écoute tu viens de m'y faire penser, j'ai déjà lu son background et j'avais très apprécié mais c'est vrai que sur le moment je ne pensais pas à faire dans le même genre mais au bout du compte ça a sûrement beaucoup influencé.
avatar
Neville Castle

Messages : 4907
Date d'inscription : 21/06/2013
Second personnage : Nathaniel Beynon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Neville Castle le Mer 19 Aoû - 22:53

Petit édit.
avatar
Neville Castle

Messages : 4907
Date d'inscription : 21/06/2013
Second personnage : Nathaniel Beynon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Harold Forbach le Mer 9 Sep - 9:45

Je n'ai rien à dire, c'est magnifique, bien écrit et sa donne envie de lire la suite j'ai adoré, franchement bien joué c'était vraiment entraînant et la musique est bien adapté au background présent.
avatar
Harold Forbach

Messages : 100
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 23
Ancien Prenom_Nom : Eustucio FLORES, Frank CE

Second personnage : ▲ MGB ▲

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Raymond LePeigne le Mer 9 Sep - 9:46

J'ai pris le temps de lire ton background. C'est sublime!  Wink
avatar
Raymond LePeigne

Messages : 8
Date d'inscription : 09/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la tête de Nathaniel Beynon

Message par Neville Castle le Jeu 10 Sep - 14:36

Merci beaucoup, je vais tenter de trouver le temps d'écrire la suite.
avatar
Neville Castle

Messages : 4907
Date d'inscription : 21/06/2013
Second personnage : Nathaniel Beynon

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum