GTA:SA jeu multijoueur. Adresse IP du serveur: server.cmlv-rp.com:2600

CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Franck Cagliani le Sam 22 Déc - 14:54

Le rapport, tapé par un l'agent Harris de la CIA, chef de secteur au département "OPEX" c'est-à-dire des opérations extérieures (et clandestines) est en cours de rédaction. Au fur et à mesure de ses avancées dans ses recherches parmi les rapports circonstanciés et ses connaissances il ajoutera des détails afin que son rapport puisse prétendre à l'exhaustivité.
Spoiler:




Rapport numéro: PR-JC-SALV-287842-03
Division: Clandestine Ops.
Antennes: San Salvador, Mexico, Los Santos, San Diego, Langley.
Initiateur de l'opération: Spider-5603-7843
Date d'ouverture du dossier originel: 10/03/1984 après référence à l'enregistrement du 04/09/1981.
Degré d'accréditation: 4.
Situation de l'individu: Agent dormant/informateur.
Opérations en lien avec le sujet: Condor, Paper, Green Eagle, Black Flower, FARC, Just Cause.
Degré de formation du sujet: Para-militaire, stratégie de base, gestion de situations.
Référencement: SINALOA 567905 / SALVADOR BLUE / EME PENIT / FSI / WACL
En lien avec: Jungo Belar Petroleum (Panama).
Niveau d'intelligence: Manipulateur moyen, gestionnaire, radical et impulsif.
Agent en charge de la collecte du dossier: Blueprint 345-985.

       
JESUS CASTRELLON

Date de naissance: 06/08/1970 à APOPA (Salvador).
Père: Juan-José CASTRELLON - mort.
Mère: Maria-Dolores CASTRELLON (née LAZCANO) - morte.
Fratrie: Aucune.
Profession actuelle déclarée: tenancier de bar-tacos à Los Santos (22 St-Catherine rd).
Situation maritale: Veuf, célibataire, habitué des lieux de plaisir.
Relations antérieures: Lorenza Marciano [rup.], Esperanza Carmenia [DCD-187].

Première partie: enfance et conjoncture.

Jesus Castrellon naquit le 6 aout 1970 dans l’hôpital public d'Apopa, au Salvador, une petite ville à proximité de San Salvador. Issu d'un couple de prolétaires précaires salvadoriens (PIB par habitant du Salvador en 1970: 91$) il grandit dans les quartiers délabrés d'Apopa, faisant de temps en temps des allers-retours à San Salvador pour y voir une partie de la famille du côté de sa mère (Franzeza Lazcano). C'est là qu'il fit la rencontre de Balmore Bojorquez, dont nous parlerons plus tard. A part quelques larcins, rien n'est notable dans sa vie jusqu'en 1980, où le déclenchement de la guerre civile du Salvador entre les forces gouvernementales (néo-libéral) et les partisans du Front de Libération National Farabundo Martí (communiste). En accord avec la politique en vigueur à Washington visant à l'endiguement de la menace communiste dans le monde, le secrétaire d'Etat, le secrétaire à la défense, le pentagone, le directeur de la CIA, le directeur adjoint de la CIA, la direction des opérations, s'accordent suite à un rapport rendu par cette dernière le 24 avril 1979 pour signaler au président des Etats-Unis Jimmy Carter (alors en pleine campagne électorale) que toute transformation du régime politique au Salvador serait une porte ouverte à menace soviétique dans les caraïbes et l'Amérique centrale. Le risque de contagion étant rendu facile par la porosité ethnique et frontalière entre le Salvador, le Mexique (menace Zapatiste), le Honduras mais également avec les indéterminés du Panama. Toutefois, d'un commun accord et sur décision du président des Etats-Unis, aucune intervention directe ne devrait être menée sous peine de se voir condamné par l'URSS alors que la révolution islamique iranienne venait de faire perdre aux Etats-Unis d'Amérique un précieux allié et ainsi de faire monter les tensions à DEFCON-3 ce qui a été formellement refusé lors de la dernière conférence stratégiques OTAN-OTASE-USA. Sous ordonnance du président, un rapport a été demandé avec le concours commun de la CIA et du renseignement interarmées d'établir un plan visant à renforcer la CONTRA gouvernementale via d'autres solutions.
Le rapport fut rendu le 29 novembre 1979 de soutenir l'armée gouvernementale par une formation adéquate et une aide à l'équipement militaire. Après l'élection, cette option fut validée par le président nouvellement élu Ronald Reagan et confiée au département des opérations clandestines avec la mention "Secret Défense" et un niveau d'accréditation de 5. Des formateurs furent alors dépêchés par le secteur des opérations militaires de l'agence. Les escadrons de répression de l'armée furent alors formés psychologiquement et physiquement à pratiquer des combats de guérilla urbaine, guérilla tropicale et exécution cycliques.
La répression prit forme, la guerre éclate début 1980, marquant d'abord l'avancée des guerilleros communistes puis leur recul après le déploiement des "death squads" formées par nos services opérationnelles dès 1981. Le 17 avril 1981 un commando répressionnaire gouvernemental engage des recherches dans la ville d'Apopa, qui se révèlent infructueuses. Environ trois cents habitants furent choisis et abattus sommairement, afin de faire parler les survivants, parmi eux figuraient les époux Maria-Dolores et Juan-José Castrellon. Alors absent, le dénommé Jesus Castrellon sera arrêté dans une rafle au Nord de la ville la même journée par l'armée salvadorienne.


Jesus Castrellon lors de son arrestation à proximité d'Apopa.

Dans le cadre du plan de recrutement de personnels locaux en transfuge et connexion centre-américaine de renseignement, il fut décidé par le chef de l'antenne locale et le chef des opérations de Salvador Blue (C-OPS) de former des individus recueillis dans les villages victimes de la répression, pour ceux qui avaient survécu à l'efficacité des death squads. Parmi eux figurèrent notamment Jesus Castrellon et Rafael Celaya Zazueta [PR-RCZ-SALV-287842-06], reconnus comme physiquement et mentalement capables de suivre une formation paramilitaire. Les autres furent incarcéré dans la prison générale de San Salvador jusqu'à la fin de la guerre et constituèrent un noyau de criminalité explosif à leur sortie.
L'individu fut donc transféré par camion d'Apopa jusqu'au camp de formation de l'Agence à l'Ouest de la Reservia Biologica Rio Platano (Honduras). Selon les rapports de son officier de formation, son interrogatoire révélait un adolescent en besoin de reconnaissance. La décision fut alors prise de lui communiquer le décès de ses parents, photos à l'appui, en lui faisant croire que le massacre devait être imputé aux guerilleros communistes. Ainsi l'entrainement combiné à une éducation rudimentaire commençait dans le camp d'entrainement des golderos.


Photo de cadavres d'Apopa présentée à l'individu lors de son interrogatoire au Honduras.

L'admission au camp ne posa pas énormément de problème. Le tout était d'adapter progressivement les participants au programme à allier éducation et travail physique ce qui, à cet âge, évite un certain nombre de rejets. Qu'ils viennent du Honduras, du Salvador ou encore du Guatemala, ces futurs Golderos devinrent rapidement des futurs subalternes prometteurs. Castrellon ne fut pas en reste, développant rapidement un sens de l'analyse situationnelle appréciée de ses formateurs. L'un d'eux écrit même:
"Il est sûr que J.C. fera un agent opérationnel ou un guerilleros de bonne voir de très bonne facture".
Les aspects psychologiques posent toutefois régulièrement problème, les superviseurs n'étant pas forcément les plus qualifiés étant donné la faiblesse des budgets alloués à ce programme. Néanmoins l'un d'eux rapportera:
"J.C. est un personnage étrange, il fait parfois preuve de comportements pouvant annoncer une schizophrénie en devenir, ou d'une moins une personnalité à bi-facette ambiguë. Toutefois, les évolutions constatées dues aux effets du programme démontrent une amélioration à ce niveau. Reste à savoir si la stabilité de l'individu, pourtant flagrante étant donné le froid continuel qui l'habite pourra rester identique après le début de sa phase opérationnelle."
Le complément de rapport explique également que le sujet dispose d'un ascendant naturel à aller vers l'interdit, à vouloir contrôler et posséder à tout prix. Il n'est néanmoins pas d'une grande sociabilité, n'exerçant des relations qu'avec des individus qui peuvent susciter pour lui un intérêt direct à indirect.
Côté formation pratique, les premiers exercices physiques habituaient les participants aux conditions de vie tropicale et équatoriale ainsi qu'à un rythme physique très soutenu (course, corde etc.) puis vinrent les bases du combattant au corps-à-corps typé judo puis MMA (Mixed Martial Art). La spécification en armement était poussée sur les armes en circulation facile, de fabrication ou d'élaboration soviétique comme le fusil d'assaut Aftomat Kalachnikov 47, le lance-roquette RPG-7 et les colt 45 1911 ou autres Makarov en armes de poings. Cette spécialisation visait à ce que les hommes, une fois opérationnels, puissent être pris pour des milices indépendantes locales et donc armées par des réseaux de financements annexes totalement séparés de l'agence, du moins officiellement, avec des équipements faciles d'accès ne requérant en aucun l'aval de Washington pour être délivrés par des trafiquants d'arme d'approvisionnement soviétique. Cet enseignement s'est également prolongé avec l'enseignement de l'usage d'armes du type "FN FAL" et autres fusils d'assaut du genre ainsi que des fusils de précision comme le Dragunov 54 - 7,62 Izhmash et prolongements. Plus tard furent inculqués les quelques rudiments des armes d'équipement basiques du "G.I" en cas de missions moins sensibles ou d'intégration à des forces régulières sous couvert de fausses identités avec le fusil d'assaut "M16", le pistolet Glock 17 "G17", les grenades à fragmentation "frag" etc.
L'utilisation de ces armes se faisait dans des conditions naturelles (type jungle, territoires hostiles etc.) mais aussi reconstitutions de village et de périphéries urbaines ou semi-urbaines afin d'en maximiser l'efficacité et dans la mesure du possible d'accroître le panel de compétences du groupe.
Scolairement le programme était composé de l'apprentissage de la langue anglaise, de rudiments d'histoire locale et américaine, mais aussi subrepticement d'introduction détournée à la stratégie sans toutefois trop développer cet aspect. Le jeune Jesus se montra meilleur que ses comparses dans ce domaine, étant bon élève malgré l'absence caractérisée de toute prestation orale volontaire. Dans son évolution, il finit par se lier solidement d'amitié avec celui qui n'était à son arrivée qu'une connaissance alors qu'il provenait du même village que lui, le dénommé Rafael Celaya Zazueta. De nature plutôt extravertie, il était complémentaire à la personnalité de Castrellon. Leur lieu de provenance géographique commun fit qu'ils logèrent dans le même quartier dans le camp d'entrainement, ce qui facilita d'autant plus l'établissement de leur relation.
Après plusieurs moi d'entrainement, le debriefing de formation fut mené par le commandant Gerardo Gonzueles, chef-adjoint et co-responsable devant l'agence du camp, dont une retranscription est disponible:
Cmdt G.Z. - Asseyez vous. [Temps] Bien, vous vous appelez bien Jesus Castrellon, fils de Juan-José et Maria-Dolores Castrellon, né à Apopa au Salvador le 06/08/1970.
J.C. - Euh oui.
G.Z. - Vous connaissez les circonstances de la mort de vos défunts parents?
J.C. - Assassinés par les communistes lors d'une descente à Apopa, chef.
G.Z. - Combien d'Etats disposent les Etats-Unis d'Amérique?
J.C. - Cinquante-et-un.
G.Z. - De combien de temps vous disposez pour éviter une balle de fusil tirée à 25 mètres de portée en direction de vos membres supérieurs?
J.C. - Quinze centièmes de seconde, chef.
G.Z. - Quel est le temps de chargement maximal pour recharger un lance-roquette RPG-7 pour un combattant efficient?
J.C. - Quatre secondes trente-deux centièmes.
G.Z. - Si vous entrez dans une zone avec un autre soldat, quelle est la règle à ne jamais enfreindre?
J.C. - Ne jamais laisser son binôme à découvert, garder le contact et avancer progressivement par couvertures successives.
[...]
Les tests de connaissances se révélèrent excellent, les tests physiques obtinrent la mention "passable". Quant à Zazueta, c'était l'inverse, tests physiques excellents et tests de connaissances passables. Quant aux tests psychologiques, Castrellon se révélait être un manipulateur moyen, pouvant collecter des renseignements mais à fort potentiel d'opportunisme là où Zazueta serait un fidèle exécutant.

Ces tests passés, ils furent extradés du camp d'entrainement le 18 avril 1988 vers le Panama par avion de transport civil, largués avec un barda composé de vivres, d'une arme de poing et d'adresse de motel où s'établir ainsi qu'une poignée de dollars et des vêtements civils. Le groupe se composait de Jesus Castrellon (18), Rafael Celaya Zazueta (19), un Guatémaltèque du nom de Miguel Teodoro Torrès (25), un mexicain du nom de Frabricio Veracruz (38) et un panaméen dont le nom n'est pas mentionné dans le rapport. La mission nommée "White Roses" avait été déclenchée à Langley par le sous-directeur du secteur Amerique Central Brett Davidson afin de clarifier les informations délivrées par les agents sur place concernant la menace d'une déstabilisation du Panama par son leader, le général Manuel Noriega. Celui-ci était en contact avec Langley depuis 1982 et les premières opérations transfuges pour le canal de Panama, avant sa prise de pouvoir organisée par le département des opérations clandestines en 1984.


Noriega lors d'un discours en 1984 à Panama.

L'opération white roses.

Suite à la tentative de piratage des données concernant l'ordonnance de la mission ainsi que certaines données sensibles, les informations de forme (codes, etc.) de l'opération restent floues, mais les raisons et les circonstances de son exécution nous sont connues. Le rôle était, pour le commando, de s'assurer les soutiens des différentes sources militaires, médiatiques, financières (ou tout bonnement industrielles) ainsi que criminelles. En effet, le Panama étant depuis la création la proie à divers groupements d'intérêts aux origines et aux objectifs divers, le soutient inconditionnel de certaines franges sulfureuses était un inconditionnel pour s'assurer de la stabilité du pays et de la réussite aisée de l'opération militaire américaine qui se profilait. Ainsi, plusieurs assassinats ciblés furent décidés afin de faciliter la tâches aux profils les plus favorables aux nouveaux hommes forts devant remplacer la junte de Noriega dans les instances officiels et (surtout) non-officielles du pouvoir. Dans cette liste, figuraient 4 journalistes dont deux journalistes de gauche et deux nationalistes panaméens qui avaient divergé et pris de l'envergure malgré la répression de Noriega. Des émissaires des FARC, des sandinistes, des pro-cubains, des vénézuéliens furent rapidement ajoutés à la liste sous les ordres de Langley, avec une mention explicite provenant de contacts infiltrés dans les services de renseignement panaméens.
Castrellon dû s'occuper, en binome avec Zuzueta de la suppression des deux journalistes nationalistes ainsi que d'un groupe de trois miliciens sandinistes nicaraguais avec pour consigne explicite de faire passer la mort des journalistes pour accidentelles alors que celles des nicaraguais devaient passer pour des règlements de comptes criminels. Dans son rapport d'opération conjointement écrit avec le superviseur d'unité et son compère, Jesus Castrellon écrira:
"La mission donnée était stratégique, nous dûment observer le roulement des deux cibles à mort accidentelle afin de pouvoir piéger leur véhicule de telle façon à ce qu'un accident arrive au moment opportun, selon une technique enseignée en camp de formation et parfaitement développée par les services soviétiques du KGB, à savoir par un système de déclenchement d'anomalie retardée. Ainsi donc, ce fut lors de leur traditionnelle entrée sur la voie rapide d'entrée sur Panama city que le sabotage devait avoir effet, aux alentours de 9h30 du matin, ce qui fut fait avec succès.
Pour les sandinistes, une commande de plusieurs kilos de cocaïne fut demandée à des contacts colombiens qui eurent pour mission de simuler une situation d'échange crapuleux alors qu'ils s'étaient fait passer pour des militants anti-fascistes chiliens venus rencontrer les sandinistes au Panama, introduis par un infiltré salvadorien [black bird] des milieux de l'ultra-gauche révolutionnaire centre-américaine. Ces derniers furent assassinés durant la simulation de rencontre par les opérationnels Castrellon et Zazueta dans le cadre des instructions données et à l'aide d'armes automatiques de type AK-74 fréquemment utilisées dans la région."
Des rencontres eurent également lieux avec des responsables des milieux d'affaires qui assurèrent de leur soutient en cas de renversement, ceux-là même qui étaient en lien avec les blanchiments de l'OSS lorsque celle-ci en collaboration avec le MI-6 contrèrent la montée du nazisme et du communisme pendant la seconde guerre mondiale. Des industriels joignirent le cartel d'influence qui ouvrit la voie à un rapport favorable à Langley afin de lancer l'opération militaire "Just cause" durant laquelle Manuel Noriega fut renversé.
Le commando ne prit pas part aux opérations et fut rapatrié au Texas pour débrief.
Petit message OOC:
Ce background, tant attendu et tant réclamé est, je le précise, l'objet de beaucoup de recherches sur le sujet afin qu'il soit original, complet, intéressant à lire et correspondant au personnage que je joue. Ce n'est pas une mince affaire, il sera posté en plusieurs parties. J'espère que vous aimerez le lire autant que j'essaye de me faire plaisir en l'écrivant.
Bonne lecture!


Dernière édition par Jesùs Castrellón le Dim 22 Sep - 15:38, édité 4 fois
avatar
Franck Cagliani

Messages : 3605
Date d'inscription : 11/05/2011
Ancien Prenom_Nom : Jesus Castrellon


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Franck Cagliani le Sam 22 Déc - 14:55

Réservé.
avatar
Franck Cagliani

Messages : 3605
Date d'inscription : 11/05/2011
Ancien Prenom_Nom : Jesus Castrellon


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Paulo Colombiani le Sam 22 Déc - 15:04

Énorme, c'est top. Vivement la suite !
avatar
Paulo Colombiani

Messages : 21970
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 24
Ancien Prenom_Nom : Jorge Velasco


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Invite2 le Sam 22 Déc - 15:23

Délicieusement bon ce background.. Vraiment.

Invite2

Messages : 24497
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Zoxea le Sam 22 Déc - 15:28

Super background.

Zoxea

Messages : 781
Date d'inscription : 23/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Jeffery Kiefer le Sam 22 Déc - 15:41

Magnifique !
Faut qu'je continu le miens.

______________________________
Admin HR Retired - Nikki#2294



avatar
Jeffery Kiefer
Admin 2
Admin 2

Messages : 15539
Date d'inscription : 28/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Ramiro Tejeda le Sam 22 Déc - 18:32

Très très bon -

______________________________
OG Corona
Pôle illégal: référent illégal: Hellside Lokos 14
Pôle Job: Los Santos Import Export & Los Santos Propreté
Pôle inscription
Pôle rapport
avatar
Ramiro Tejeda
Admin 2
Admin 2

Messages : 6717
Date d'inscription : 08/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Soni_Brenan le Sam 22 Déc - 18:35

Santos et Jesùs vos signatures sont à corriger please.

Sinon gg ton background.
avatar
Soni_Brenan

Messages : 5094
Date d'inscription : 28/04/2010
Ancien Prenom_Nom : El_Risitas


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par François Starfoulah le Sam 22 Déc - 19:19

Très beau background, hâte de lire la suite.
avatar
François Starfoulah

Messages : 2434
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Jackie Carruzo le Sam 22 Déc - 19:20

J'avais penser à la même idée de background avec mon personnage. J'aime vraiment ! (Jesus, connecte toi sur MSN j'ai à te parler)
avatar
Jackie Carruzo

Messages : 1409
Date d'inscription : 24/03/2009
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Hiro Saito le Sam 22 Déc - 20:38

Superbe Background, un plaisir pour les yeux.
avatar
Hiro Saito

Messages : 4832
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 25
Ancien Prenom_Nom : Enrique Galazzio


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Jonathan Lawless le Sam 22 Déc - 21:53

Ça valait l'coût de l'attendre ce background.
Je sens que la suite va être vraiment très intéressante à lire.
avatar
Jonathan Lawless

Messages : 5485
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Rosalina Quetzal le Dim 23 Déc - 7:30

Superbement bien rédigé l'background.
avatar
Rosalina Quetzal

Messages : 1481
Date d'inscription : 19/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Leland Brancato le Dim 23 Déc - 7:38

J'aime beaucoup, vivement la suite !
avatar
Leland Brancato

Messages : 4286
Date d'inscription : 14/07/2011
Ancien Prenom_Nom : SAGINOWSKI/MARZAL


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Franck Cagliani le Lun 24 Déc - 20:05

Merci à tous messieurs, vos encouragements sont forts plaisants! Je vous annonce que la suite est déjà en cours de rédaction pour la peine.
avatar
Franck Cagliani

Messages : 3605
Date d'inscription : 11/05/2011
Ancien Prenom_Nom : Jesus Castrellon


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Evio Moreno le Lun 24 Déc - 22:05

J'ai vu des fiches fédérales du FBI, de la NSA, des départements locaux, mais jamais de la CIA, c'est plutôt original, la fluidité des accords permettent une lecture d'autant plus attrayante. Vraiment sympathique, j'ai hâte de lire la suite.
avatar
Evio Moreno

Messages : 19226
Date d'inscription : 14/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Oshea Philips le Lun 24 Déc - 22:47

Génial ta du talent jésus !
avatar
Oshea Philips

Messages : 2713
Date d'inscription : 21/07/2010
Ancien Prenom_Nom : Baldomero Galliano

Second personnage : Gangster Disciple

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Bashkim Jashari le Mar 25 Déc - 5:27

Orignal, juste super mec
avatar
Bashkim Jashari

Messages : 1782
Date d'inscription : 25/12/2011
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Laurencio Maldinamo le Mar 25 Déc - 7:57

Trop bien fait ! Franchement j'espère que y'a une suite !
avatar
Laurencio Maldinamo

Messages : 3436
Date d'inscription : 01/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Paulo Colombiani le Mar 25 Déc - 18:09

Jesùs Castrellón a écrit:Merci à tous messieurs, vos encouragements sont forts plaisants! Je vous annonce que la suite est déjà en cours de rédaction pour la peine.
Une très bonne nouvelle ça !
avatar
Paulo Colombiani

Messages : 21970
Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 24
Ancien Prenom_Nom : Jorge Velasco


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Frank Ruggiero le Mer 26 Déc - 6:23

J'ai trouvé tout ça très pertinent, et monstrueusement crédible.
Bien joué Leather, on attend la suite.
avatar
Frank Ruggiero

Messages : 7297
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Franck Cagliani le Ven 18 Jan - 6:48

Merci une fois de plus chers compères. Je vous annonce un ajout fraichement arrivé! Je l'avais pensé plus long à la base, mais au moins tout le suspens est conservé pour la suite et l'opération "white roses" qui arrivera dans les deux prochaines semaines.

Bonne lecture à tout ceux qui suivent ce background qui n'a pas dévoilé le dixième de ses surprises.
avatar
Franck Cagliani

Messages : 3605
Date d'inscription : 11/05/2011
Ancien Prenom_Nom : Jesus Castrellon


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Invité le Ven 18 Jan - 7:35

Cocasse à lire. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Invite2 le Ven 18 Jan - 8:24

Dangereusement sympathique.

Invite2

Messages : 24497
Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIA report: Jesùs "Saint-Jeez" Castrellón. [Ajout effectué]

Message par Leland Brancato le Ven 18 Jan - 13:11

L'intrigue est vraiment prenante, j'ai hâte de lire la suite de cette mission.
avatar
Leland Brancato

Messages : 4286
Date d'inscription : 14/07/2011
Ancien Prenom_Nom : SAGINOWSKI/MARZAL


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum