GTA:SA jeu multijoueur. Adresse IP du serveur: server.cmlv-rp.com:2600

The Goldeneye

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

The Goldeneye

Message par Armando Suarez le Jeu 1 Nov - 2:12

Elle a les yeux revolver

Ouvre-moi la porte des profondeurs divines de ton cœur d'amant

C'était il y a 1 mois, sous un ciel dégagé, un soleil chauffant et une ombre sur la tête,
Je prends ma voiture pour rouler les 21Km afin de récupérer les 3 filles qui m'attendaient,
Une jolie qui a l'air très appétissante et les deux autres,
Des jumelles pas trop spéciales mais jumelles quand même,
Pas très bavardes pendant le trajet j'en dépose une au premier rendez-vous,
Puis je dépose l'une des Jumelles au PigPen et l'autre au Bar de Los Flores,
Je ne verrai jamais plus ces charmantes femmes
Et c'était toujours comme sa,
Quel travail de merde et pourtant,
J'ai choisi d’être chauffeur de taxi privé pour rencontrer La Femme !



Ensemble, oublions la noirceur de ce monde


Mon patron me laisse une pause déjeuner de 2 heures
J'en profite pour allez voir mon ami Phong qui tenait une maison close
Il y avait pas mal de monde, dont une grande partie était des connards,
Il y avait des grandes, des petites, des bien-foutus, des rebondissantes et une bonne grosse MILF,
Je ne les connaissais pas, mais elles sont semblables aux dernières que j'avais rencontrées,
Je traverse la pièce pour allez voir Phong puis tout d'un coup..



Je veux te dire mon Amour


Je croise cette magnifique Femme, cette Femme splendide
Elle avait ce corps de déesse, petit regard de diablesse mais..
Quelle femme,
Mais.. Malheureusement un Connard l'avait déjà choisie,
Main dans la main, l'homme l'emmena dans la salle d'à coté pour faire ce qu'il avait à faire,
Frustration !..



Que tes yeux soient mon astre lumineux


Quelle horreur cette homme devait dépasser la soixantaine,
Bref, je vais voir Phong pour discuter et me demande un service,
Déposer sa nouvelle petite amie, qu'il venait de finir d'habiller devant moi d'ailleurs,
Elle était petite, assez discrète et facile à prendre en main, comme les aime phong,
J'accepte sans problème alors que je pars chercher la petite copine de Phong
Je recroise cette Femme seule !! Enfin, sans l'autre connard qui la collait
Je prend mon courage à deux mains et décide de l'accoster,
On commence par une poignée de main, une bonne façon pour faire connaissance,
Et merde, je dois reprendre le travail je repasserai demain..



Je veux sécher de mes baisers, tes larmes amères et salées


Comme promis, revenu le lendemain pour faire de plus amples connaissances,
il m'a suffit de 5 minutes pour comprendre sa force, sa douceur et son amour,
Bref, je l'emmène donc dans les bois, sur la table des canettes de coca qui se vidaient et tombaient une à une,
Mes yeux n'avaient d'amour que pour elle maintenant, elle était unique dans son genre
Et j'ai pris beaucoup de plaisir avec elle,
C'est Ma Femme !..



Laisse-moi caresser ton corps secoué de milles tourments


Voilà comment cela s'est passé,
J'ai commencé par la prendre dans les bras,
Lui faire des massages dans le dos, puis vient de longs baisers passionnels,
Et la suite..
Elle nue, moi derrière elle, je caressais  ma Femme de la nuque jusqu'aux fesses,
Puis après avoir tiré 7 fois mon coup, elle exprime enfin son douloureux pêché..
« HAN HAN HAN.. » 7 fois..



Viens, crions au monde entier que nous nous aimons


J'aimais sa compagnie, on passait de bons moments ensemble,
On se tenait la main devant tout ces connards dans la rue,
C'était impressionnant tout le monde nous regardait,
Jaloux !! dirais-je..
Tout ces foutus connards mataient ma Femme, fait chier
Et tout ces connards tombaient pour Elle, quelle classe,
Quelle femme..



Les yeux levés vers le ciel, admirons la voie lactée


Nous avons pris l'habitude de faire l'amour dans les bois c'était notre plus grand fantasme,
Elle ne me lassait jamais, on le faisait même 2 fois par jour,
Une fois le matin et une fois l'après-midi, j'aime cette femme !!
Mais un jour..
Toujours à coté de cette table et de ces mille et une canettes de coca par-terre,
Elle n'avait plus envie, j'avais beau insister, insister encore et encore,
Mais non rien à faire..



Que chaque étoile filante pour nous soit un vœu exaucé


Elle se coucha donc par terre, je la voyais pleurer,
Mais que se passe-t-il ? Lui ai-je fait du mal ?
Elle refusait de parler, je me couchai donc à ses cotés, je tente donc le geste du désespoir
Je me mets face à elle, les yeux dans les yeux, puis je presse furtivement le clitoris..
ERREUR !!..



Ensemble, oublions la noirceur de ce monde


Cette Femme m'as tué, ma Femme m'as tué, mon Amour m'as tué,
Pendant 1 mois c'était l'amour fou, Elle a tout gaché..
1 mois gâché en 1 fraction de seconde..


Quelle délicatesse de ta part !
Ma Femme est mon atout chArme.